Politique

Patrick Weiten ne sera pas candidat aux législatives en Moselle

Par Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord lundi 30 janvier 2017 à 17:27

Patrick Weiten renonce à se présenter aux élections législatives en Moselle en juin 2017
Patrick Weiten renonce à se présenter aux élections législatives en Moselle en juin 2017 © Maxppp - Léon Tanguy

Patrick Weiten, le président du conseil départemental de la Moselle renonce à se présenter aux législatives et aux sénatoriales. Il l'a annoncé lundi 30 janvier 2017 aux élus, en ouverture de la session du conseil départemental.

Le président du conseil départemental de la Moselle Patrick Weiten ne se lancera pas dans la bataille des Législatives. Aujourd’hui, élu député dans la 9ème circonscription de Moselle, celle de Thionville, depuis le décès d'Anne Grommerch, il était pourtant assuré d’obtenir l’investiture de la droite et du centre. Il ne se présentera pas non plus aux sénatoriales.

Un devoir envers Anne

Patrick Weiten ne peut occuper les deux postes, celui de député et celui de président du conseil général de la Moselle, en raison de la loi sur le cumul des mandats. S’il a accepté de succéder à Anne Grommerch à l’assemblée nationale, c’est par fidélité et parce qu’il s’y était engagé. Il a dû pour cela démissionner de sa fonction de 1er vice-président de la région Grand Est.

"Je veux dédier toute mon attention à la Moselle – Patrick Weiten

Patrick Weiten reconnait qu’à l’Assemblée Nationale, il a pu défendre la Moselle sur des dossiers comme celui de la Centrale Emile Huchet ou le projet d’A31 bis. Pour lui, il y a aussi et surtout beaucoup de dossiers à défendre au conseil départemental de la Moselle. Il ne veut pas abandonner la Moselle et les mosellans. Il continue pourtant de penser que la loi sur le cumul des mandats n'a pas vraiment de sens : "Je cumule depuis 1998. Et je pense que lorsqu’on a un pied à Paris et un autre à Metz, cela sert à la collectivité. Je suis plus écouté à Paris quand je défends les dossiers de la Moselle et j’ai peut-être à crier moins fort".