Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Pau : François Bayrou animera un premier grand débat sans thème imposé

jeudi 24 janvier 2019 à 19:14 Par Evan Lebastard, France Bleu Béarn

Le premier grand débat national organisé à Pau n'aura pas de thème imposé, et sera bien animé par François Bayrou vendredi 25 janvier. Le maire de Pau a choisi sept personnalités pour "assurer la neutralité du débat".

François Bayrou dans la salle du conseil municipal de Pau
François Bayrou dans la salle du conseil municipal de Pau © Radio France - maxppp

Pau, France

Ce sera bien François Bayrou, le maire de Pau, qui animera le premier grand débat à Pau, vendredi soir. "Il n'y a pas de thème fixé, assure le maire, cela impose qu'on soit capable de s'exprimer et s'écouter sans qu'il y ait d'affrontements et de noms d'oiseaux qui volent." Les quatre débats suivants vont en revanche suivre les thèmes proposés par le gouvernement : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté, l'organisation de l'Etat et des services publics.

"L'intermédiaire légitime"

Critiqué par l'opposition sur le fait que François Bayrou anime lui-même le débat, le maire répond qu'il est le plus légitime pour le faire. "Les maires sont élus, ils sont là pour aider au fonctionnement de la démocratie locale." Malgré tout, il a choisi de s'entourer de sept personnalités, "pour que tout le monde voit bien que c'est de bonne foi, et pas du tout pour empêcher le débat", assure l'élu. "Des personnalités qui ne sont pas des militants, voulant faire passer une idée à tout prix, qui sont des observateurs de qualité de la vie publique.

Sept personnalités pour encadrer le débat

  • Trois universitaires de l'UPPA : Denys de Béchillon (professeur de droit public), Jacques Le Cacheux (professeur d'économie spécialisé dans les finances publiques) et Jean Gourdou (professeur de droit, spécialisé dans les collectivités territoriales)
  • Deux responsables d'organismes sociaux : Valérie Paris (présidente de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie Béarn et Soule) et Fabienne Bascou (vice-présidente de la Caisse d'Allocations Familiales Béarn et Soule)
  • Deux journalistes : Jean Marziou (ancien rédacteur en chef de La République des Pyrénées et l'Eclair) et Philippe Tugas (ancien rédacteur en chef de Sud-Ouest)

Pratique. Dès 18h, hall Aragon du Parc des expositions. Entrée boulevard Champetier-de-Ribes. Pas de parking possible à l'intérieur de l'enceinte. La mairie précise qu'il sera demandé à chaque participant de s'identifier à l'entrée de la salle afin de recevoir un suivi du grand débat national.