Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Pau : le quartier Saragosse au cœur de débats animés

lundi 12 mars 2018 à 23:00 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn

La salle de spectacle des "Espaces Pluriels" à Pau, d'une capacité de plus de 400 places, affichait complet ce lundi soir, pour écouter le maire, François Bayrou, au sujet de la rénovation du quartier Saragosse, qui doit s'étaler jusqu'en 2024, avec une enveloppe totale de 130 millions d'euros.

Le maire de Pau, François Bayrou, est venu lui même répondre aux questions des habitants du quartier Saragosse.
Le maire de Pau, François Bayrou, est venu lui même répondre aux questions des habitants du quartier Saragosse. © Radio France - MK

Pau, France

Ce n'était pas la première réunion publique sur le sujet ce lundi soir, mais bien un point d'étape pour évoquer le plan de rénovation urbaine. Le projet total est estimé à environ 130 millions d'euros hors taxes, sur 8 ans, entre 2016 et 2024.

Les habitants "attendent de voir" comment le projet va se réaliser concrétement.

Ce projet, qui doit changer le visage du quartier, est présenté par la municipalité comme une chance pour les 14 000 habitants de Saragosse, pour améliorer leur cadre de vie. Ce lundi soir, les habitants ont découvert en photos ce qui va être transformé avec ce projet de rénovation urbaine.

Les principaux travaux vont démarrer en 2018

Il y a 22 projets en tout, dont certains sont déjà commencé et sont parfois terminés, comme la réhabilitation de la MJC des Fleurs, inaugurée l'été dernier. Dans le calendrier à court terme aussi, le chantier de l'avenue Saragosse doit démarrer début avril 2018, pour sécuriser ce qui est aujourd'hui considéré comme une "autoroute urbaine". L'aménagement d'espaces plus larges pour les vélos et les piétons est prévu, avec une fin des travaux estimée un an après. Il y a aussi une grande place qui doit naître là où se trouvait l'Hospice Lahérère, avec de nouveaux logements, de la verdure, et des services publics dont un commissariat pour la future "police de proximité". Dans ce secteur, les travaux doivent commencer à la fin de l'année 2018.

François Bayrou s'est expliqué sur l'avenir de la tour Isabe

Cette réunion a aussi été l'occasion, encore une fois, de montrer les tensions qui existent entre le collectif "Isabe debout" et la municipalité. Certains membre du collectif ont interpellé le maire sur la question de l'avenir de leur logement. L'immeuble entier doit être détruit dans le cadre de cette rénovation urbaine. François Bayrou, qui n'est pas prêt à revenir sur cette décision, a proposé de les rencontrer pour parler de ce point précis. Le maire de Pau a même fait dans la pédagogie, expliquant qu'à l'origine trois tours devaient être détruite et que la tour Isabe a été choisie parce qu'elle coûtait beaucoup plus chère que les autres à rénover. 

"Vous croyez que je suis quelqu'un qui n'a aucune sensibilité, aucun cœur, et qui n'entends pas les arguments ?" — François Bayrou qui répond à une habitante de la tour Isabe qui doit être détruite.

François Bayrou a surtout insisté sur le fait que la rénovation urbaine, donc la destruction d'une barre d'immeuble, était une condition pour inscrire le quartier Saragosse dans le projet de l'ANRU (l'Agence nationale pour la rénovation urbaine). Pour rappel, les principaux investisseurs sont l'ANRU, qui participe à hauteur de 39 millions d'euros, l'Office Palois de l'Habitat, principal bailleur présent sur la quartier, qui prévoit 47 millions d'euros et environ 37 millions d'euros payés par l'agglomération paloise et la ville de Pau.

Le projet a été présenté en images aux habitants du quartier Saragosse. - Radio France
Le projet a été présenté en images aux habitants du quartier Saragosse. © Radio France - MK