Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays Basque : Julen de Madariaga, un des fondateurs d'ETA, est décédé

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

On apprend ce mardi la mort de Julen de Madariaga, l'un des fondateurs du groupe armé ETA. L'avocat et politicien avait participé à la création d'ETA pendant le franquisme, avant de prendre ses distance dans les années 1990.

Julen de Madariaga en 2017.
Julen de Madariaga en 2017. © AFP - Gaizka Iroz

Julen Kerman de Madariaga Agirre est décédé à son domicile à l'âge de 88 ans ce mardi 6 avril 2021, des suites d'une longue maladie, selon la presse du Pays Basque. Fils d'un combattant basque exilé suite à la guerre d'Espagne, Julen de Madariaga avait grandi au Chili puis avait obtenu un doctorat en droit à Cambridge. Il était retourné à Bilbao en 1942 et, avec d'autres étudiants, il avait fondé Euskadi Ta Askatasuna (ETA, Pays Basque et Liberté). Il avait ensuite été condamné au procès de Burgos et, arrêté en 1960, il avait connu la torture dans les commissariat espagnols.

Des divergences politiques avec ETA

Selon ses déclarations, il avait abandonné le groupe armé ETA en 1989, à cause de divergences politiques, et le parti politique Herri Batasuna en 1995; suite à l'assassinat de l'élu du Partido Popular Gregorio Ordoñez par ETA. Après avoir vécu plusieurs années en France, à St Pée-sur-Nivelle, il avait obtenu la nationalité française en 1986

Dans une de ses dernières interviews au quotidien Berria à propos de sa biographie "Egiari zor" (Je dois à la vérité...) il déclarait : "Je suis fier que nous ayons créé ETA, parce que c'était nécessaire". En avril 2018, l'organisation ETA avait annoncé la dissolution de "toutes ses structures". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess