Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Retirada, l'exil républicain espagnol

Pedro Sanchez à Collioure et Argelès pour les 80 ans de la Retirade

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu Occitanie, France Bleu

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a commémoré ce dimanche les 80 ans de la Retirada dans les Pyrénées-Orientales. Au nom de toute l'Espagne, il a demandé pardon à tous les exilés républicains.

Pedro Sanchez dévoile une plaque commémorative au monolithe d'Argelès-sur-Mer
Pedro Sanchez dévoile une plaque commémorative au monolithe d'Argelès-sur-Mer © Radio France - Colline Rigaut

Pyrénées-Orientales, France

Le chef du gouvernement espagnol  était en France ce dimanche pour commémorer les 80 ans de la Retirade. Après s'être déplacé sur la tombe du président républicain Manuel Azana, mort en exil à Montauban en 1940, Pedro Sanchez s'est rendu à Collioure pour se recueillir sur la tombe du poète Antonio Machado.  Il a dévoilé une plaque commémorative. 

Pedro Sanchez fleurit la tombe d'Antonio Machado à Collioure - Radio France
Pedro Sanchez fleurit la tombe d'Antonio Machado à Collioure © Radio France - Colline Rigaut

Pedro Sanchez s'est ensuite dirigé vers Argelès-sur-Mer, lieu de l'ancien camp de regroupement de réfugiés en 1939,  pour y tenir un discours d'une vingtaine de minutes. Il a notamment, au nom de l'Espagne, demandé pardon à tous les exilés républicains espagnols. Il a dévoilé une deuxième plaque commémorative. 

"Nous attendions la reconnaissance de l'Espagne depuis tant d'années."

C'est la première fois qu'un chef en exercice du gouvernement espagnol se rend sur ces lieux "Aujourd'hui est un jour historique, nous attendions la reconnaissance de l'Espagne et le pardon depuis tant d'années" s'est émue Emita Diaz de Begar, fille de républicains exilés. 

Pedro Sanchez a terminé sa journée, en se rendant au cimetière des Espagnols toujours à Argelès-sur-Mer pour un ultime hommage. 

Le reportage de Colline Rigaut

La tombe du poète Antonio Machado à Collioure - Radio France
La tombe du poète Antonio Machado à Collioure © Radio France - Colline Rigaut

La visite du président du gouvernement espagnol a également été marquée  par des manifestations d'indépendantistes catalans à Collioure et à Argelès. 

Manifestation des indépendantistes catalans à Collioure - Radio France
Manifestation des indépendantistes catalans à Collioure © Radio France - Colline Rigaut
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu