Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Périgueux : "La ville va être aux mains du PS, des gilets jaunes et des anarchistes" selon Antoine Audi

-
Par , France Bleu Périgord

Alors que la ville de Périgueux a basculé à gauche ce dimanche soir pour le second tour des élections municipales, le maire sortant, Antoine Audi, arrivé en deuxième position, n'a pas mâché ses mots sur son adversaire. Il a aussi annoncé qu'on le reverrait en politique.

Antoine Audi après sa défaite aux municipales à Périgueux
Antoine Audi après sa défaite aux municipales à Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Alors que la ville de Périgueux a basculé à gauche ce dimanche soir pour le second tour des élections municipales, le maire sortant, Antoine Audi, arrivé en deuxième position, n'a pas mâché ses mots sur son adversaire. 

Antoine Audi est arrivé en deuxième position, avec 30.46% des voix, derrière la gauche emmenée par Delphine Labails (40.55%), et devant Patrick Palem, soutenu par La République en Marche (28.97% des voix).

"Je suis triste pour mon équipe et ma ville de savoir que pendant 6 ans la ville va être maintenant aux mains du PS, des gilets jaunes et des anarchistes de gauche, ce n'est pas une bonne nouvelle" selon lui. Ce à quoi n'a pas voulu répondre directement Delphine Labails, dans les studios de France Bleu Périgord.

"Aucun commentaire" a-t-elle dit. 

Le maire Antoine Audi est aussi revenu sur le projet de quartier Montaigne. Pour lui, ce projet n'a pas perturbé sa réélection et sa campagne. "Je ne le crois pas, Ce projet est un projet nécessaire, de complément, de revitalisation, même s'il aurait peut être fallu le faire un peu autrement" a-t-il estimé. 

Quant à l'avenir... "Je suis le premier maire à habiter Périgueux depuis Lucien Barrière... J'habite toujours à Périgueux. Je suis toujours heureux d'y habiter. Quant à savoir si je vais continuer en politique... On va voir. Il y a des belles élections devant nous, notamment départementales. Si vous pensez que je serai un observatoire inactif, c'est que vous n'avez pas compris comment fonctionne l'animal" estime-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu