Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Personne n'a envie d'aller dans ce gouvernement" lance Philippe Paul, sénateur LR du Finistère

mercredi 10 octobre 2018 à 16:49 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Les élus d'opposition ne prennent pas de gants en ce moment. Ils tapent dur sur l'absence de successeur pour remplacer Gérard Collomb au ministère de l'intérieur. En Bretagne, le sénateur Philippe Paul et le député Marc le Fur ne mâchent pas leurs mots.

Sortie du conseil des ministres le 3 octobre
Sortie du conseil des ministres le 3 octobre © Maxppp - Leon Tanguy

Bretagne, France

_"Je ne commente pas les rumeurs"_a répondu Edouard Philippe, aujourd'hui, lors des questions au gouvernement. Christophe Castaner démissionnaire s'il n'est pas ministre de l'intérieur ? Pas plus de commentaire. Pourtant, le premier Ministre a eu beaucoup de mal à dissiper l'ambiance de malaise qui règne en ce moment dans la classe politique française. Gérard Collomb a quitté le gouvernement au terme d'un bras de fer très inhabituel avec le Président de la République, et depuis les parlementaires s'étonnent du temps qu'il faut pour le remplacer.

Pas de poids lourds ?

Philippe Paul, sénateur LR du Finistère "il y a deux problèmes. D'abord de ressources. Parce que ce parti vient de rien, n'a _pas de colonne vertébrale_. ils n'ont pas de poids lourds, et personne n'a envie d'aller dans ce gouvernement. Et l'autre problème, c'est que le Président de la République a un fonctionnement immature, il ne connaît pas la Politique ".

Quand on arrive en disant qu'on va être le Roi-Soleil, De Gaulle et Kennedy en même temps... - Philippe Paul, sénateur LR du Finistère

Et Philippe Paul insiste "tout est focalisé sur le Président de la République, comme dans l'expression *Macron-compatible*. Sa façon de prendre de haut, et de toiser les français. Quand on arrive en disant qu'on va être le Roi-Soleil, De Gaulle et Kennedy et puis qu'on se heurte aux réalités du terrain et de l'administration, et bien _tout ça s'effrite_, ça fait des déçus et du désordre".

"Ce n'est pas l'intérim du Premier Ministre qui est de nature à donner un pilotage politique à la fonction, le Premier Ministre a beaucoup d'autres choses à faire" - Maxppp
"Ce n'est pas l'intérim du Premier Ministre qui est de nature à donner un pilotage politique à la fonction, le Premier Ministre a beaucoup d'autres choses à faire" © Maxppp - Christophe Morin

Divergence de fond ?

Marc Le Fur, député des Côtes-d'Armor est à peine moins virulent. "C'est très surprenant, la France n'a plus de Ministre de l'intérieur depuis 10 jours. _Je ne vois qu'une explication, il y a une divergence de fond_. Le président voudrait un remaniement a minima, le Premier Ministre voudrait quelque chose de plus large. Le Ministre de l'intérieur est un poste essentiel, et il n'est pas pourvu ! Ce n'est pas l'intérim du Premier Ministre qui est de nature à donner un pilotage politique à la fonction, le Premier Ministre a beaucoup d'autres choses à faire".