Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Philippe Bas, sénateur LR de la Manche : « l’élection d’Emmanuel Macron est accidentelle »

-
Par , France Bleu Cotentin

Le sénateur LR et président du Conseil Départemental de la Manche appelle à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle pour faire barrage à Marine Le Pen, mais n’oublie pas de tacler le candidat d’En Marche en vue des prochaines législatives.

Philippe Bas, sénateur LR de la Manche appelle à voter Macron... et lance la bataille des législatives contre En Marche
Philippe Bas, sénateur LR de la Manche appelle à voter Macron... et lance la bataille des législatives contre En Marche © Radio France - Anthony Raimbault

Depuis l’élimination de François Fillon de la course à la Présidentielle, la droite et le centre tentent de se remobiliser… avec plus ou moins d’unité. Les Républicains se cherchent un nouveau leader capable de mener la bataille des législatives. Le nom de François Baroin revient avec insistance ces derniers jours, et ses soutiens, dont fait partie Philippe Bas, sont bien décidés à occuper le terrain.

Le sénateur LR de la Manche a donc convié les médias ce jeudi. Pour commencer, le président du Conseil Départemental annonce qu’il votera Emmanuel Macron au second tour de la Présidentielle pour faire barrage à Marine Le Pen :

« Le pire pour la France, c’est Marine Le Pen. Elle n’est pas respectueuse de la démocratie et son projet est fou sur le plan économique. Je suis contre le projet d’Emmanuel Macron, mais j’appelle à voter Macron pour faire barrage à Marine Le Pen. »

Pour la suite en revanche, pas de quartier avec le candidat d’En Marche. Philippe Bas donne le coup d’envoi des législatives. Il est persuadé qu’Emmanuel Macron, s’il est élu, n’arrivera pas à réunir une majorité à l’Assemblée Nationale.

« Je ne vois pas comment Emmanuel Macron réussira à réunir une majorité de députés « En Marche » ayant l’expérience des affaires nationales. Il aura surtout d’anciens députés socialistes recyclés ».

Et partant de cette hypothèse, Philippe Bas espère donc une cohabitation. Il voit la droite et le centre gagner les élections législatives :

« Emmanuel Macron n’incarne pas l’alternance. Son programme est flou. Son élection à la présidence de la république est accidentelle. Elle est liée aux affaires qui ont entraîné la chute de François Fillon. Les français veulent de l’alternance. Nous avons toutes les chances de remporter ces élections et de former un gouvernement de réformes ».

En cas de cohabitation, Philippe Bas milite pour que François Baroin s’installe à Matignon. Ministre sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, il incarne selon le sénateur de la Manche « l’expérience que n’a pas Macron » et le « renouvellement ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess