Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Isère

Philippe Langenieux-Villard signe son "mandat d’arrêt"

-
Par , , France Bleu Isère

Philippe Langenieux-Villard est maire d’Allevard (Isère) depuis 1989 mais il ne briguera pas de sixième mandat aux prochaines municipales. Il explique son choix, tire son bilan et livre son regard sur la vie d'un élu local dans son nouveau live « Mandat d’arrêt » qui parait ce 12 novembre.

Philippe Langenieux-Villard maire d'Allevard dans le studio de France Bleu Isère le 12 novembre 2019
Philippe Langenieux-Villard maire d'Allevard dans le studio de France Bleu Isère le 12 novembre 2019 © Radio France - Nicolas Crozel

Allevard, France

« Le monde change et il faut laisser sa place », c’est le constat du maire d’Allevard (Isère). Dans son livre, qui parait ce 12 novembre, Philippe Langenieux-Villard revient sur son parcours. Il revient d'abord sur le titre de son ouvrage : « Mandat d’arrêt » : « Dans l’esprit des gens cela signifie une fin de liberté, alors que pour moi c’est le début. » Est-ce à dire que ses années de maire ont été des années de prison ? « Non, assure t il, c'est juste que quand on s’est engagé et qu'on vent ensuite dresser un bilan, on peux enfin le faire en toute liberté. »

Philippe Langenieux-Villard sur France Bleu Isère

Il revient notamment sur le fonctionnement des intercommunalités, qu’il ne juge pas toujours pertinentes. « Dans un système où on essaye de faire croire qu’en étant plus nombreux on est plus fort, en réalité on est moins efficace », estime-t-il. Le maire déplore le manque de proximité de ces nouvelles institutions : « Il n’y a pas de numéro de téléphone, alors que ce que les gens aiment, quand il y a un problème, c’est de pousser la porte et d’avoir un élu qui leur répond. » Il regrette aussi un « consensus mou, qui ne débouche pas forcément sur de bonnes décisions. » 

Mandat d’arrêt est aussi un livre hommage, où l’élu délivre les bons mais aussi les mauvais points parmi ses amis et adversaires politiques. Certains seront rhabillés pour l'hiver en lisant ces lignes écrites d'une plume parfois acerbe. C'est aussi ça la liberté retrouvée revendiquée par l'auteur.

Philippe Langenieux-Villard quitte le monde politique alors que son mentor, Alain Carignon (ancien maire de Grenoble, condamné en 1996 à cinq ans de prison), revient sur le devant de la scène pour les municipales de Grenoble en mars prochain. « Sa démarche est absolument admirable. Je trouve formidable sa pugnacité : arriver sans aucun soutien politique c’est un exploit. Je crois aussi fondamentalement qu’il aime Grenoble, et si demain il devient maire, de grands projets verront le jour, comme dans le passé », confie le maire d’Allevard, dont on  se demande avec humour, si le titre de son livre ne serait pas une sorte de dédicace. Philippe Langenieux Villard ne répond pas mais promet de lui envoyer le livre prochainement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu