Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Philippe Leroy, ancien président du département de la Moselle, est mort

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Philippe Leroy, ancien sénateur, maire de Vic-sur-Seille et président du Conseil Départemental de la Moselle, est décédé ce lundi 19 août à l'âge de 79 ans. Ses obsèques se tiendront samedi 24 août à 10 heures à Vic-sur-Seille. Le Président de la république lui a rendu un hommage.

Philippe Leroy, alors président du Conseil Général de la Moselle, en 2010
Philippe Leroy, alors président du Conseil Général de la Moselle, en 2010 © Maxppp - BROCARD Pascal

Moselle, France

Il était une figure marquante de la politique en Moselle : Philippe Leroy s'est éteint ce lundi matin à l'âge de 79 ans. Ses obsèques seront célébrées samedi 24 août à 10 heures en l'église de Vic-sur-Seille.

Son action reste profondément attachée à celle du Conseil Général de la Moselle (puis Conseil départemental) qu'il présida sous l'étiquette de la droite de 1992 à 2011, soit plus de 18 ans. 

Né à Lille en 1940, Philippe Leroy était issu de l'administration des Eaux et Forêts. Entré dans la vie publique en 1971 en tant que conseiller municipal de Vic-sur-Seille, il en était également devenu maire de 1981 à 2001. Il siégea également au Sénat de 2011 à 2017. 

Depuis l'annonce de la disparition, de nombreux élus lui rendent hommage, à commencer par son successeur à la tête de la Moselle Patrick Weiten qui a fait mettre en berne les drapeaux de l'Hôtel du département.

Homme politique convaincu et engagé, ardent défenseur de la Moselle et de l'Europe, il n'a eu de cesse d’œuvrer en faveur de nos territoires" (Patrick Weiten, président du Conseil Départemental de la Moselle)

Un homme engagé au service de son territoire mosellan" (Jean Rottner, président du Conseil Régional du Grand Est)

Hommages de droite à gauche 

Pour le sénateur (LR) de Moselle, François Grosdidier, "tous les Mosellans sont en deuil. Ils se souviendront d’un grand président du Conseil Général animé par une vision de son département et dirigeant avec justesse l’action d’une collectivité puissante". Le président de Metz Métropole et maire de Montigny-les-Metz Jean-Luc Bohl regrette un "visionnaire, ouvert et développeur, un Humaniste. Je perds un Ami." Hommage également rendu à gauche par le sénateur (PS) Jean-Marc Todeschini : "Nous n'étions pas de la même famille politique [...] mais j'appréciais sa volonté inébranlable de défendre l'intérêt de la Moselle et des Mosellans, notamment des ruraux." L'ancien secrétaire d'Etat se souvient ainsi "d'un vrai républicain" et "d'un homme bon".

Son héritage à Vic-sur-Seille

Sur France Bleu Lorraine, le maire de Vic-sur-Seille Jérôme End salue celui qui lui "a mis le pied à l'étrier" lorsqu'il est devenu son assistant parlementaire en 2005. Dans l'héritage laissé par Philippe Leroy, Jérôme End cite volontiers "la contribution au Musée départemental Georges De La Tour, la rénovation de la salle des Carmes, de la Porte des Évêques, la mise en valeur du patrimoine viticole..." 

Quand vous avez accompagné un homme de cette envergure, vous avez une certaine fierté, mais vous avez aussi une certaine émotion parce que c'est une partie de vous aussi qui vous quitte" (Jérôme End, maire de Vic-sur-Seille)

L'hommage du Président de la république à Philippe Leroy est à lire en cliquant ici.

Choix de la station

France Bleu