Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Saint-Jean-de-Maurienne : Philippe Rollet élu officiellement maire

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les équipes municipales élues dès le premier tour des élections se sont installées. C'est le cas de celle de Philippe Rollet, à Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Au conseil siège également ses deux adversaires, le maire sortant Pierre-Marie Charvoz et Marie Dauchy du Rassemblement national.

L'équipe municipale de Philippe Rollet est désormais installée à Saint-Jean-de-Maurienne
L'équipe municipale de Philippe Rollet est désormais installée à Saint-Jean-de-Maurienne © Radio France - Damien Triomphe

C'était un samedi de premières pour la vie municipale à Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Première pour Philippe Rollet en tant que maire, après douze ans passés dans l'opposition, élu dès le premier tour face au maire sortant Pierre-Marie Charvoz. Pour la première fois, deux membres du Rassemblement national siègent au conseil municipal. Et, une première encore, celui-ci a été installé ailleurs qu'à la mairie : dans la salle polyvalente des Chaudannes, pour permettre la mise en place de toutes les règles sanitaires en vigueur.

Une première décision attendue : la réouverture des écoles

La question n'a pas été abordée pendant la séance d'installation. Toutefois, objectif déclaré de Philippe Rollet : rouvrir les écoles le 2 juin. Une réunion doit encore avoir lieu ce dimanche, puis suivront les annonces. "C'est notre objectif, dans des conditions sanitaires qui respecteront le protocole de 63 pages de l'Education nationale" explique-t-il. D'abord annoncée, Pierre Marie Charvoz avait finalement annulé la réouverture des écoles, au motif que le protocole sanitaire ne pouvait pas être respecté. Philippe Rollet raconte : "on a travaillé avec le maire sortant sur une ouverture le 11 mai. Collectivement. On a retardé ensemble l'ouverture, pour le 18. On a fait travailler les services, on a fait travailler les directeurs et directrices des écoles pour que trois ou quatre jours avant, on décide, et pas collectivement du coup, de ne plus ouvrir les écoles ! Moi je vais simplement continuer la démarche que j'ai eu au départ".

Dans son discours de nouveau maire, Philippe Rollet a évoqué le chantier du Lyon-Turin, "qui va encore durer dix ans avec certainement des opportunités fortes et un travail pour éviter des erreurs sur ce chantier".

Une opposition déjà bien présente... ou pas

Le maire sortant Pierre-Marie Charvoz a fait le choix de la chaise vide, et n'a pas vu son successeur passer l'écharpe tricolore. Les membres élus de sa liste étaient également absents pour cette première séance d'installation. Les relations entre le nouveau maire et l'équipe sortante n'était pas bonnes dès le départ.

"Je ne compte pas faire de la figuration" - Marie Dauchy, élue d'opposition, du Rassemblement national

Marie Dauchy, conseillère régionale RN, élue municipale d'opposition pour la première fois à Saint-Jean-de-Maurienne
Marie Dauchy, conseillère régionale RN, élue municipale d'opposition pour la première fois à Saint-Jean-de-Maurienne © Radio France - Damien Triomphe

Très présente en revanche lors de cette première séance, Marie Dauchy, la tête de liste du Rassemblement national pour cette élection à Saint-Jean-de-Maurienne. Le parti a obtenu deux sièges au conseil municipal, une première. Marie Dauchy s'est d'abord déclarée candidate au poste de maire lorsqu'est venu le moment de l'élection (formelle) de celui-ci par les membres du nouveau conseil. Elle et son co-listier ont également voté contre le nombre d'adjoints, qui passe de six à huit, s'inquiétant des dépenses supplémentaires concernant les frais de transport. Et à la fin de la séance, elle a interrogé Philippe Rollet sur la distribution des masques en cours dans la commune. Marie Dauchy assume : "déjà, pour montrer que l'opposition existe, qu'on est bien présent. En plus, aucun du groupe du maire sortant n'est venu. Je trouve ça extrêmement décevant. Finalement, ça montre bien aux Saint Jeannais qu'il n'était pas forcément là pour leurs intérêts. Je n'ai pas gagné les élections, mais je ferai un vrai mandat d'opposition."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu