Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

PHOTOS - Christophe Castaner aux policiers : "En 2018, rien ne vous aura été épargné"

jeudi 10 janvier 2019 à 21:08 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a présenté, ce jeudi, ses vœux aux policiers à Châtel-Saint-Germain près de Metz. Dans son discours, il a pleinement soutenu les forces de l'ordre face aux violences des manifestations de gilets jaunes.

Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner passant les policiers en revue
Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner passant les policiers en revue © Radio France - Clément Lhuillier

Moselle, France

Il avait choisi la Moselle pour ses premiers vœux en tant que ministre de l'Intérieur. Christophe Castaner était jeudi à Châtel-Saint-Germain, près de Metz. Une cérémonie se tenait dans l'enceinte de la Caserne Serret qui accueille la Direction Zonale des CRS Est, trois compagnies de CRS mais aussi une Unité motocycliste zonale, ainsi que d'autres services de police.

Plus de 500 personnes étaient présentes : fonctionnaires de police, gendarmes, pompiers, élus locaux et parlementaires mosellans. 

Des vœux particuliers dans le contexte des manifestations de gilets jaunes sur lesquelles les forces de l'ordre sont fortement mises à contribution.  

Une trentaine de gilets jaunes ont d'ailleurs manifesté dans le calme, tenus à bonne distance de la caserne par un impressionnant dispositif de sécurité qui quadrillait totalement le secteur.  

Le ministre de l'Intérieur, accompagné de son secrétaire d'Etat Laurent Nunez et du directeur général de la Police Nationale Eric Morvan, a d'abord passé les unités en revue, avant un dépôt de gerbe et plusieurs remises de médailles d'or de la sécurité intérieure. 

Christophe Castaner dépose une gerbe de fleurs à la caserne des CRS de Châtel-St-Germain  - Radio France
Christophe Castaner dépose une gerbe de fleurs à la caserne des CRS de Châtel-St-Germain © Radio France - Clément Lhuillier
Christophe Castaner rend les honneurs au drapeau de la Police Nationale à Châtel-St-Germain  - Radio France
Christophe Castaner rend les honneurs au drapeau de la Police Nationale à Châtel-St-Germain © Radio France - Clément Lhuillier
Passage en revue d'une unité motocycliste de la Police Nationale par Christophe Castaner à Châtel-Saint-Germain - Radio France
Passage en revue d'une unité motocycliste de la Police Nationale par Christophe Castaner à Châtel-Saint-Germain © Radio France - Clément Lhuillier

Il a également assisté à une démonstration de vol de drone et s'est fait présenter les différents équipements des compagnies d'interventions. 

Démonstration de l'équipement des compagnies d'intervention pour Christophe Castaner, accompagné des élus lorrains à Châtel-Saint-Germain - Radio France
Démonstration de l'équipement des compagnies d'intervention pour Christophe Castaner, accompagné des élus lorrains à Châtel-Saint-Germain © Radio France - Clément Lhuillier

Le premier flic de France

Christophe Castaner prononçant son discours devant les policiers à Châtel-St-Germain  - Maxppp
Christophe Castaner prononçant son discours devant les policiers à Châtel-St-Germain © Maxppp - Pascal Brocard

Dans son discours, résolument offensif, Christophe Castaner s'est posé avec fermeté en "premier flic de France", particulièrement pour défendre les forces de l'ordre face à ce qu'il qualifie comme étant "l'une des pires crises de la V République en matière d'ordre public." 

Que se soit clair une bonne fois pour toute : les agressions contre la police, ça suffit (Christophe Castaner) 

Sur les violences dont sont accusés les policiers lors des manifestations, Christophe Castaner a assuré "quand la police blesse, et cela lui arrive, elle ne cherche pas à blesser." Il a également souligné le rôle des policiers et gendarmes dans d'autres événements tragiques comme les inondations dans le sud de la France et l'attentat du marché de Noël de Strasbourg : "En 2018, rien ne vous aura été épargné." 

Plus de terrain, moins d'administratif

Très attendu également sur les moyens alloués aux forces de sécurité, l'actuel occupant de la Place Beauvau a promis 220 millions d'euros supplémentaires et un recentrage des missions pour une présence accrue sur le terrain.

Votre rôle est de vous battre contre le crime, pas contre la paperasse (Christophe Castaner)

Un discours apprécié par le commissaire divisionnaire Michel Klein, directeur zonal des CRS de l'Est de la France. "Ça fait du bien d'entendre un ministre qui se sent parmi nous, avec nous, et qui nous encourage dans la période difficile que nous traversons."