Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS- Les temps forts de la visite de Jean Castex à Mont-de-Marsan

-
Par , France Bleu Gascogne

Ce vendredi, le Premier ministre est venu présider un comité interministériel de la transformation publique à Mont-de-Marsan. Au cours de la matinée, Jean Castex a rencontré les élus locaux, pour parler fonction publique, inondations et grippe aviaire. Il a même fait un tour chez le caviste.

Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, a offert une bouteille d'Armagnac et un livre sur le rugby au Premier ministre
Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, a offert une bouteille d'Armagnac et un livre sur le rugby au Premier ministre © Radio France - Lou Bourdy

La venue de Jean Castex à Mont-de-Marsan n'est pas passée inaperçue. Le premier ministre avait rendez-vous ce vendredi 5 février à Mont-de-Marsan pour présider un comité interministériel de la transformation publique. Le Premier ministre, accompagné de trois ministres, est arrivé peu avant neuf heures à la préfecture des Landes. Juste avant le commencement du comité interministériel, dédié notamment à la réforme de la fonction publique, Jean Castex a évoqué son enfance dans les Landes, ses attaches au département. Il a aussi évoqué le sujet récurent des inondations, ainsi que celui de la grippe aviaire. Le Premier ministre a même rendu visite à un caviste de Mont-de-Marsan. Voici les temps forts de la visite de Jean Castex en photos.

La cour de la préfecture des Landes avait des airs d'Elysée 

Peu avant neuf heures, ce vendredi matin, le Premier ministre est arrivé dans la cour de la préfecture des Landes, accompagné du ministres de la Transformation et de la Fonction publique Amélie de Montchalin, des Comptes publics Olivier Dussopt, et des Anciens combattants Geneviève Darrieussecq, sont présents. 

Le Premier ministre, accompagné de trois ministres, est arrivé à la BA 118 à 8 h 45, avant se rendre à la préfecture
Le Premier ministre, accompagné de trois ministres, est arrivé à la BA 118 à 8 h 45, avant se rendre à la préfecture © Radio France - Lou Bourdy

Sur place, en plus de la quinzaine de journalistes venus de toute la France, les élus locaux attendaient Jean Castex : Charles Dayot, le maire de Mont-de-Marsan, mais aussi Hervé Bouyrie, président des maires des Landes, Xavier Fortinon, le président du Conseil départemental, et plusieurs députés.

L'échange avec les élus locaux : "J'ai fait de nombreuses colonies de vacances dans les Landes, et mon père a longtemps travaillé à Hagetmau"

Dès son arrivée, le Premier ministre s'est dirigé vers un des salons de la préfecture des Landes, pour échanger dans un premier temps avec les élus locaux. Jean Castex a avant tout précisé son attachement pour le département des Landes : "Je dois reconnaître que je connais bien le département, a déclaré le Premier ministre. Je suis allé plusieurs fois en colonies de vacances ici, et mon père a travaillé de nombreuses années à Hagetmau. C'est un très beau département."

Le Premier ministre a rencontré les élus locaux dans un salon de la préfecture
Le Premier ministre a rencontré les élus locaux dans un salon de la préfecture © Radio France - Lou Bourdy

Lors de ce temps d'échange, les élus locaux ont présenté au Premier ministre les problématiques landaises, au-delà de la question de la fonction publique. Xavier Fortinon, le président du Conseil départemental, a notamment apostrophé Jean Castex surla lenteur de la mise en place de la fibre optique dans le département : "L'Etat n'a toujours pas singé la convention, ce sont les deniers du département qui financent." Il a également mis l'accent sur les inondations, et les déserts médicaux : "Soyons vigilants à un maillage au plus proche des territoires." Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, a lui parlé de la problématique de la redynamisation du cœur de ville. 

En 2021, ce sont 2500 emplois qui seront créés dans les départements

Le Premier ministre a ensuite présidé le comité interministériel de la transformation publique. Il a ensuite fait une déclaration devant la presse : son souhait est de renforcer la présence des services de l'Etat au plus proche des habitants, directement sur les départements, en leur donner  plus de moyens et de manœuvre.

Jean Castex annonce que d'avantage de moyens seront donnés : les créations d'emplois au sein de l'Etat sont désormais dirigées prioritairement vers les services départementaux. En 2021, ce sont 2500 emplois qui seront créés dans les départements. "Réarmer les territoires c'est aussi amplifier la délocalisation de services publiques vers des territoires, a déclaré le Premier ministre. Ainsi, 500 emplois de la Direction générale des finances publiques seront transférés dans 16 emplois villes dont 41 iront à Mont-de-Marsan."

Jean Castex veut aussi donner plus de manœuvre : "que les préfets disposent de plus de marche de manœuvre, c'est une petite révolution managériale". Les préfets auront plus de latitude dans le recrutement, plus de pouvoir d'encadrement, et "pourront redéployer plus facilement les crédits en fonction des besoins des terrains". 

Quatre comités de ce type ont déjà eu lieu, en 2018 et en 2019, présidés à chaque fois par Edouard Philippe, qui était alors premier ministre
Quatre comités de ce type ont déjà eu lieu, en 2018 et en 2019, présidés à chaque fois par Edouard Philippe, qui était alors premier ministre © Radio France - Lou Bourdy

Le Premier ministre veut aussi "faciliter" la vie des usagers avec la numérisation des services publics : "de nouvelles applications sont à venir", précise ce vendredi Jean Castex. "Mais elle ne doit pas priver nos concitoyens d'un accès direct au service publique, comme lorsqu'ils y ont un problème urgent ou complexe a réglé. Nous avons donc améliorer l'accueil téléphone et ouvert une ligne gratuite."

Autre priorité pour le Premier ministre, "faire d'avantage confiance aux agents". Il annonce donc avoir acté ce vendredi matin une réforme de l'organisation financière. "Concrètement, il y aura moins de contrôle en amont des décisions, pour quelle soient facilitées et plus rapides."

Enfin, pour renforcer le télétravail, le Premier ministre annonce que tous les agents de l'Etat dont le travail est réalisable en télétravail auront un poste de travail portable, d'ici à la fin de 2021.

Le maire de Mont-de-Marsan a offert une bouteille d'Armagnac au Premier ministre, qui est passé ensuite chez le caviste

Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, a offert une bouteille d'Armagnac au Premier ministre, ainsi qu'un livre sur le rugby. Jean Castex a ensuite fait un tour chez le caviste, où Charles Dayot avait acheté cette fameuse bouteille.

Le maire de Mont-de-Marsan a offert une bouteille et un livre au Premier ministre
Le maire de Mont-de-Marsan a offert une bouteille et un livre au Premier ministre © Radio France - Lou Bourdy

Le propriétaire du caviste n'était pas prévenu de la visite du Premier ministre, "c'était une très bonne surprise" réagit le caviste, originaire de Vic-Fezensac, commune du Gers, comme le Premier ministre lui même. "J'ai fait presque toute ma scolarité avec le cousin du Premier ministre, nous avons seulement 5 ans d'écart!"

Le Premier ministre a rendu une visite surprise à ce caviste de Mont-de-Marsan
Le Premier ministre a rendu une visite surprise à ce caviste de Mont-de-Marsan © Radio France - Lou Bourdy

Jean Castex a ensuite quitté Mont-de-Marsan pour se rendre à Marmande (Lot-et-Garonne), afin de suivre la crue historique de la Garonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess