Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Marine Le Pen en meeting au Thor pour le lancement de la campagne des Européennes

samedi 19 janvier 2019 à 23:36 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national tenait meeting au Thor dans le Vaucluse pour donner le départ de sa campagne des élections européennes. Dans l'assemblée, les militants de la première heure, mais aussi des gilets jaune venus la découvrir.

Marine Le Pen entourée de Thierry Mariani ex-Les Républicains et Jordan Bardella jeune tête de liste aux européenne. Dans ses mains, un drapeau européen recoloré en une version gilets jaunes.
Marine Le Pen entourée de Thierry Mariani ex-Les Républicains et Jordan Bardella jeune tête de liste aux européenne. Dans ses mains, un drapeau européen recoloré en une version gilets jaunes. © Radio France - Marion Bargiacchi

Le Thor, France

Une assemblée de drapeaux tricolores et de quelques gilets jaunes devant Marine Le Pen ce samedi 19 janvier au Thor (Vaucluse). La présidente du Rassemblement national (RN) tenait meeting dans le gymnase de la ville devant quelque 400 sympathisants pour lancer sa campagne des Européennes. Le vote doit avoir lieu le 26 mai prochain.

Nouveaux visages pour un nouveau parti

Son parti compte un nouveau soutien dans ses rangs en la personne de Thierry Mariani, transfuge de Les Républicains. De quoi enchanter les sympathisants et adhérents du RN : "La venue de Thierry Mariani était attendue, raconte Christophe adhérent au parti depuis près de 15 ans, il a toujours eu les mêmes idées que nous, il les assume enfin !". Et l'ancien député du Vaucluse et ex-Ministre des transports ne lui donnera pas tord. Il explique qu'il était "coincé" dans un parti comme Les Républicains. 

"Les Républicains, je ne sais pas si c'est une droite molle ou dure, ce n'est pas un concours de chamallow." - Thierry Mariani

"La politique c'est avoir un programme et pouvoir l'appliquer : aujourd'hui les Républicains ont un programme mais se mettent dans une situation pour ne jamais l'appliquer. Les partis politiques ne sont plus les mêmes qu'il y a 30 ans et pourtant on s'empêche d'évoluer sur la question des alliances."

Le gymnase du Thor rempli de sympathisants venus écouter le discours de Marine Le Pen. - Radio France
Le gymnase du Thor rempli de sympathisants venus écouter le discours de Marine Le Pen. © Radio France - Marion Bargiacchi

Marine Le Pen en a aussi profité pour présenter Jordan Bardella, sa jeune (23 ans) tête de liste pour ces élections européennes. C'est d'ailleurs lui qui a ouvert le meeting. "Jordan peut incarner le renouveau et la jeunesse face à une Europe sclérosée et contre les peuples. Il est le pur fruit de la méritocratie." a expliqué la président du RN avant le meeting.

Thierry Mariani à la droite de Marine Le Pen, Jordan Bardella directement à sa gauche. - Radio France
Thierry Mariani à la droite de Marine Le Pen, Jordan Bardella directement à sa gauche. © Radio France - Marion Bargiacchi

Marine Le Pen à la conquête des gilets jaunes

Dans son discours, Marine Le Pen ne manque pas de tacler le président Emmanuel Macron et l'organisation du grand débat national : "Un acte 2 du gouvernement quand d'autres en sont à leur acte 10 social." Sur scène, après la dernière Marseillaise et les applaudissement, un homme lui tend un drapeau. Un drapeau européen recoloré version "gilets jaunes" : les étoiles des États membres sont noires sur un fond jaune. Tout un symbole pour Marine Le Pen :

"Le jaune est devenu la couleur de la défense du peuple, des peuples." - Marine Le Pen

Un symbole qui ravit d'autant plus une partie du publique, des citoyens gilets jaunes, venus écouter la présidente du RN pour la première fois, comme Annie : "Moi je le trouve franche. On ne savait pas pour qui voter, maintenant on sait."