Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

PHOTOS - Visite surprise de Marine Le Pen qui dénonce l'accueil de 72 migrants à Chateaudouble

mercredi 12 septembre 2018 à 17:36 - Mis à jour le jeudi 13 septembre 2018 à 9:09 Par Thibault Maisonneuve et Sarah Nedjar, France Bleu Provence et France Bleu

La présidente du Rassemblement national (ex-FN) s'est rendue mercredi dans ce village varois de 470 habitants pour protester contre l'accueil de 72 demandeurs d'asile dans une ancienne maison de retraite. Ce déplacement a été écourté en raison d'une manifestation d'opposants dont des villageois.

Marine Le Pen a dénoncé à Châteaudouble l'accueil de 72 migrants
Marine Le Pen a dénoncé à Châteaudouble l'accueil de 72 migrants © Radio France - Sarah Nedjar

Châteaudouble, France

Marine Le Pen a lancé un appel "solennel" contre "la submersion migratoire imposée par l'Union européenne" à Châteaudouble (Var) ce mercredi lors d'une visite surprise de la présidente du Rassemblement national (RN ex-FN) dans ce village situé au dessus de Draguignan et qui doit accueillir 72 migrants. 

"C'est un petit village de 470 habitants dans lequel, sur ordre de l'Union européenne, on installe 72 migrants, sans avoir demandé son avis à la population, sans avoir demandé son avis au maire. C'est comme si demain on imposait 12 millions de migrants en France en l'espace d'une nuit", a insisté Marine Le Pen.

Six personnes pour encadrer les demandeurs d'asile

Mercredi ou jeudi selon Forum réfugiés, "une première vague d'une dizaine de demandeurs d'asile", les autres devant arriver "petit à petit". Six personnes ont été embauchées pour encadrer ces demandeurs d'asile, dont certaines dans le village, assure l'association.

Une visite écourtée en raison d'une manifestation

Des opposants parmi lesquels des habitants de Châteaudouble et des militants de la France insoumise ont perturbé la manifestation. Une cinquantaine de personnes se sont opposées à la déambulation de la présidente du RN qui n'a pas pu accéder à la rue principale. Un tractopelle a été utilisé a constaté France Bleu Provence. Marine Le Pen a dû écourter sa visite. Le maire RN de Fréjus, David Rachline a l'intention de déposer plainte pour entrave à la liberté de circulation et mise en danger de la vie d'autrui. 

Un accueil dans une maison de retraite désaffectée depuis deux ans

La présence de Marine Le Pen à Chateaudouble avait été tenue secrète jusqu'au dernier moment pour éviter une contre-manifestation. Le 29 juin dernier, le sous-préfet de Draguignan a annoncé l'implantation d'un centre d'accueil et d'orientation (CAO) dans une ancienne maison de retraite pour accueillir 72 demandeurs d'asile, le temps d'instruire les dossiers. 

Pour protester contre cette décision, le maire de Châteaudouble avait annulé les festivités du 14 juillet dernier.

Manifestation contre la venue de Marine Le Pen à Châteaudouble  - Radio France
Manifestation contre la venue de Marine Le Pen à Châteaudouble © Radio France - Sarah Nedjar