Politique

Pierre Cohen critique François Hollande : "la loi travail est opposée à toutes nos valeurs"

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse jeudi 15 septembre 2016 à 10:28

La rentrée politique de Pierre Cohen
La rentrée politique de Pierre Cohen © Radio France - Olivier Lebrun

L'ancien maire socialiste de Toulouse a des mots très durs pour François Hollande. Chef de l’opposition municipale, il accuse son successeur Jean-Luc Moudenc de "reniement indécent" sur la fin de la gratuité des transports pour les plus de 65 ans.

Il fait sa rentrée politique sur France Bleu Toulouse. Pierre Cohen, l’ancien maire socialiste de Toulouse, aujourd’hui chef de file de l’opposition au Capitole ne ménage pas ses critiques à la fois sur la politique de François Hollande, et sur celle du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc .

François Hollande doit s’expliquer 

Dans le camps "Aubrystes", tout en rappelant sa fidélité au PS, Pierre Cohen critique ouvertement le gouvernement en dénonçant une politique "déplorable tant sur le plan moral que social". Alors que les opposants à la loi travail redescendent dans la rue ce jeudi, il estime que "la loi El Khomri est opposée à toutes nos valeurs, ce sont des remises en cause d’acquis sociaux fondamentaux, c’est inacceptable".

Dans ces conditions,"il n'est pas certain que François Hollande soit le meilleur candidat socialiste à l'élection présidentielle" estime Pierre Cohen .

Avec ce qui s’est passé, entre la déchéance de nationalité, et la loi El Khomri, nous avons besoin d’un débat. François Hollande doit venir s’expliquer lors de primaires, convaincre qu’il est le meilleur candidat. Aujourd’hui, je ne suis pas sûr qu’il soit le meilleur candidat.

Pierre Cohen - François Hollande doit s'expliquer dans des primaires

Le "reniement" de Jean Luc Moudenc

En tant que chef de file de l’opposition municipale à Toulouse, Pierre Cohen emet des doutes sur la faisabilité du grand projet de son successeur au Capitole, la 3eme ligne de métro. "Il faut trouver plus de 2 milliards d’€, hors le financement est loin d’être bouclé. Est-ce que l’on n’est pas entrain de créer un mythe ?" se demande l’ancien maire de Toulouse, qui se félicite de l’ouverture du débat public sur la 3e ligne. "Les Toulousains pourront y poser les vrais questions sur l’enjeu des transports dans la ville."

Pierre Cohen critique encore la fin de la gratuité du transport pour les plus de 65 ans, et la fin du tarif jeune pour les étudiants confirmée par l'équipe de Jean Luc Moudenc. Le détail des tarifs sera connu en octobre.

La fin du tarif jeune Tisséo est une faute politique. Un jeune étudiant est en phase d’autonomie, lui coller le salaire des parents pour savoir combien il va payer est une faute politique. Sur les seniors, Jean Luc Moudenc a répété pendant la campagne électorale que la gauche allait enlever la gratuité. Aujourd’hui, revenir dessus, comme pour beaucoup de choses, c’est un reniement indécent.

Pierre Cohen - la fin de la gratuité pour les senior, un "reniement indécent"

Partager sur :