Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Pierre Hurmic : "L'argent public ne doit pas financer l'outil de travail des Girondins"

-
Par , France Bleu Gironde

Le candidat Europe Ecologie Les Verts, Pierre Hurmic, présentait ce jeudi à Bordeaux les principaux points de son programme pour les prochaines élections municipales de mars. Son programme, articulé autour de trois axes majeurs, prévoit également de vendre le Stade Matmut Atlantique.

En septembre 2015, quelques mois après son inauguration, le stade Matmut Atlantique accueillait l'équipe de France de football pour un match contre la Serbie
En septembre 2015, quelques mois après son inauguration, le stade Matmut Atlantique accueillait l'équipe de France de football pour un match contre la Serbie © Radio France

Bordeaux, France

"Le Stade Matmut Atlantique est un gouffre financier ! Il nous coûte beaucoup trop d'argent et je ne vois pas pourquoi l'argent public devrait financer l'outil de travail des Girondins de Bordeaux..."
Encore une fois le candidat écologiste à la mairie de Bordeaux, Pierre Hurmic, réaffirme sa volonté de vendre ce stade, quitte à devoir payer 40 ou 50 millions d’euros pour casser le contrat

"Le Stade Matmut Atlantique est un gouffre financier" - Pierre Hurmic

On vous l'expliquait en fin d'année dernière dans l'article ci-dessus, le résultat net d'exploitation de l'année 2018 était toujours loin de la rentabilité avec une perte qui dépasse les 3 millions d'euros.
"Nous sommes endettés pour 30 ans pour un stade surdimensionné, il faut que ça s'arrête. Nous allons donc entamer des discussions avec l'exploitant pour rompre le contrat et avec les Girondins pour savoir dans quelle mesure ils seront interessés par l'acquisition et la gestion directe du Stade. Nous avons déjà un stade municipal qui a besoin d'être rénové, c'est le stade Chaban-Delmas, les Bordelais y sont très attachés et nous aussi !"

Un programme et déjà une cinquantaine de propositions

Adapter la ville

Le candidat EELV propose la création de micro forêts urbaines et d'îlots de fraîcheur dans toute la ville. Il est nécessaire, selon lui, de désimperméabiliser les sols pour qu'ils puissent de nouveau alimenter les nappes phréatiques.
Le fleuve sera également au cœur de la campagne, Pierre Hurmic veut multiplier les navettes fluviales mais aussi installer des "boutiques-ateliers" pour favoriser l'économie sociale et solidaire. 

Renforcer les liens

Autre grande thématique de ce programme le logement avec la création d'un service public municipal de l’habitat pour mobiliser les 11.000 logements vacants à Bordeaux, lutter contre l’habitat insalubre et encourager les locations solidaires. La volonté est également de créer des quartiers apaisés "comme ça peut être fait à Barcelone pour que les rues ne soient plus des routes", le tout en consertation avec les riverains. Les tarifs des transports publics seront calculés en fonction des revenus. "Je ne suis pas favorable à la gratuité des transports pour tous, explique Pierre Hurmic, ce n'est pas normal qu'un habitant qui touche 6.000 ou 7.000€ par mois ne paye pas les transports. Je trouve beaucoup plus juste que la gratuité ait une une visée sociale !"

Pierre Hurmic a présenté les grandes lignes de son programme dans sa permanence bordelaise ce jeudi 16 janvier. - Radio France
Pierre Hurmic a présenté les grandes lignes de son programme dans sa permanence bordelaise ce jeudi 16 janvier. © Radio France - Laëtitia Heuveline

Cette liste proposera également un plan cyclable d'envergure avec 50% de l'espace consacré aux mobilités douces, au minimum, avec un budget multiplié par cinq dans ce domaine soit 350 millions d'euros sur 6 ans

Oxygéner la démocratie

Des assises du pouvoir partagé seront organisées dès le mois de juin pour se concerter avec les Bordelais pour voir avec eux comment cette ville peut être et devenir. Si une pétition réunit 4.000 signatures, elle pourra également être discutée au conseil municipal. Le candidat écologiste voudrait aussi doubler les enveloppes des budgets participatifs

Union et déjà plusieurs noms

Même si la liste n'est pas achevée on sait déjà qu'elle rassemble à gauche. La socialiste Emmanuelle Ajon sera présente, "un moment historique" comme elle l'expliquait sur France Bleu Gironde. L'auteure Camille Choplin sera également de la partie tout comme Olivier Escots du Parti communiste français. La liste complète, composée de la moitié de membre de la société civile, sera présentée au plus tôt au meeting du 29 janvier et au plus tard mi-février.
En ce qui concerne Vincent Feltesse, aucune discussion n'est en cours avec lui, "ce n'est pas à l'ordre du jour martèle Pierre Hurmic mais c'est un potentiel de voix important et beaucoup de ses électeurs se retrouveront davantage dans nos propositions que dans celles de Nicolas Florian (maire et candidat LR NDLR)"

"Les voix de Vincent Feltesse sont dans la nature, comme je suis écologiste je pense qu'elles viendront vers nous" - Pierre Hurmic

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu