Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

En Savoie, le maire de Saint-Jean-de-Maurienne, Pierre-Marie Charvoz, s'engage pour la "République des maires"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Il a été à droite, puis au centre avec l'UDI pour finalement soutenir Emmanuel Macron. Désormais Pierre-Marie Charvoz s'engage avec 71 autres maires et élus pour "valoriser et transmettre ce qui fonctionne sur les territoires". Un appel au gouvernement pour qu'il écoute la parole des élus locaux.

Pierre-Marie Charvoz, maire de Saint-Jean-de-Maurienne, Savoie
Pierre-Marie Charvoz, maire de Saint-Jean-de-Maurienne, Savoie © Maxppp - -

Saint-Jean-de-Maurienne, France

C'est une tribune diffusée ce week-end dans le JDD par soixante-douze maires et élus de droite et du centre. Ils affirment leur soutien à Emmanuel Macron et déclarent qu'ils veulent "la réussite du président de la République et du gouvernement". 

Nous sommes la République des maires et des élus locaux 

Voici quelques extraits de cette tribune : "En tant que maires, en tant qu’élus de proximité en prise directe avec les réalités des Français, nous devons prendre notre part à ce travail de reconstruction nécessaire et largement attendu. Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec.

Nous sommes la République des maires et des élus locaux. La République des propositions. La République des solutions. Nous refusons de nous laisser réduire à une étiquette, à une consigne de vote, à un appareil partisan. Notre parti, ce sont d’abord nos habitants, c’est la République. 

Nous souhaitons valoriser et transmettre ce qui a fonctionné dans nos villes, sur nos territoires, ce que nos concitoyens ont adopté et qui bénéficie au plus grand nombre. Pas à un camp, mais à tous. Le temps n’est plus aux querelles de chapelles ou aux écuries présidentielles. Le temps ne peut pas être à l’opposition systématique qui in fine ne fait que desservir nos concitoyens".

PIerre-Marie Charvoz, maire de Saint-Jean-de-Maurienne " On arrête les dégâts, on se met tous autour de la table, on regarde ce qui marche et surtout on remet sur le devant de la scène les maires"

Relancer le contrat à vocation sociale de Saint-Jean-de-Maurienne

Pour Pierre-Marie Charvoz, il est temps "de se mettre autour de la table". Le maire, élu en 2008, également vice-président du Conseil départemental au sport, souhaite relancer  une expérimentation faite dans sa commune, il y a dix ans. Avec le soutien de Martin Hirsch, Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté dans le gouvernement Sarkozy, il  expérimente à partir de février 2009 le contrat à vocation sociale qui permet à des personnes bénéficiaires du RSA trop éloignées de l'emploi et souffrant de problèmes de santé de travailler quelques heures par mois tout en conservant leurs droits avec un petit pécule supplémentaire. Le dispositif a permis d'intégrer jusqu'à sept personnes dans les services municipaux.

Le dispositif a tenu deux ans et s'est arrêté, faute du soutien de l'État. Aujourd'hui Pierre-Marie Charvoz affirme que c'est une des idées phares que cette République des maires pourrait proposer au gouvernement.

PIerre-Marie Charvoz, maire de Saint-Jean-de-Maurienne espère relancer le contrat à vocation sociale