Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plan "Avenir Montagnes" : l’Association nationale des élus de la montagne salue "une aide salutaire"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère, France Bleu

Le premier ministre en déplacement en Savoie a présenté son plan "Avenir Montagnes" pour un montant d'environ 650 millions d'euros. "Une aide salutaire" estime l’Association nationale des élus de la montagne, après des mois de fronde contre la fermeture des remontées mécaniques.

Le premier ministre, Jean Castex a présenté le plan "Avenir Montagnes" à Bourg-Saint-Maurice ce jeudi.
Le premier ministre, Jean Castex a présenté le plan "Avenir Montagnes" à Bourg-Saint-Maurice ce jeudi. © Radio France - Valentine Letesse

La hache de guerre semble définitivement enterrée. C'est l'ensemble du monde de la montagne qui salue ce jeudi le plan "Avenir Montagnes" présenté par le premier ministre ce jeudi à Bourg-Saint-Maurice (Savoie). 

"On a été entendu, on a été écouté." - Jean Luc Boch, président de l'association nationale des maires des stations de montagne.

Après une visite aux Arcs 1800 et au funiculaire de Bourg-Saint-Maurice, Jean Castex a détaillé le nouveau plan pour accompagner les territoires de montagne "vers une offre résiliente et durable". En plus des 5,4 milliards d'euros d'aides d'urgences et de relance déjà versées et/ou promis, le gouvernement et les régions remettent plus d'un demi milliard d'aides publiques sur la table. De quoi calmer la colère des élus et des professionnels après un hiver noir et une saison blanche.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Merci au gouvernement, il faut le dire quand les choses sont faites : les indemnisations pour les professionnels, pour tous ceux qui avaient de grandes difficultés" détaille Jean Luc Boch. "Si on bouche les trous dans la raquette" ajoute le président de l'association nationale des maires des stations de montagne, "et qu'on fait un vrai travail sur l'immobilier de loisirs en altitude, on aurait fait un vrai travail ensemble et on sera content du résultat" salue le maire de La Plagne (Savoie).

Une annonce inattendue

Dans son discours, le premier ministre est allé encore plus loin. Lors de sa visites aux Arcs 1800 le matin, Jean Castex a découvert la transformation estivale de l'école de ski française en loueur de VTT, certains vélos étant accompagnés d'une assistance électrique. Une initiative "très intelligente" a souligne le premier ministre. Au point de le convaincre de la volonté des acteurs du territoire d'accélérer la transition des stations vers des activités "quatre saisons".

"Je suggère que nous fléchions une partie du plan vélo pour favoriser des activités de la nature comme celle que j'ai vu ce matin aux Arcs" - Jean Castex, le premier ministre. 

Avec cette annonce, le premier ministre remet encore quelques euros sur la table pour développer les activités de montagne. De quoi définitivement convaincre le monde de la montagne, de planquer la hâche sous la neige. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess