Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Plus de 550 élus locaux gardois ont démissionné depuis les municipales de 2014

jeudi 20 août 2015 à 10:41 Par Jérôme Plaidi, France Bleu Gard Lozère

Depuis les élections municipales de 2014, plus de 550 élus locaux gardois ont démissionné de leurs fonctions. En cause, la charge de plus en plus importante à laquelle ils doivent faire face au quotidien.

Patrick Bellet, chef du bureau des élections à la préfecture du Gard.
Patrick Bellet, chef du bureau des élections à la préfecture du Gard. © Objectif Gard

10 % des élus gardois ont démissionné depuis les élections municipales de 2014. Cela représente plus de 550 élus locaux sur les 6000 que compte le département du Gard. Depuis les élections municipales en mars, le nombre d’élus qui démissionnent de leur poste d’adjoint ou de conseiller est en constante augmentation.

Des démissions en cascade qui s'expliquent notamment par l'introduction de la parité stricte et la charge de travail des élus . Les nouveaux conseillers municipaux ne se rendent pas toujours compte du travail à fournir quand on est élu.

Elus demissione ENRO

Patrick Bellet, chef du bureau des élections de la Prefecture du Gard était l'invité d'Hervé Sallafranque ce jeudi sur France Bleu Gard Lozère.

Patrick Bellet