Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Davantage de femmes maires en Alsace : les électeurs "sont prêts au changement", selon les élues

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

En Alsace, les élections municipales 2020 ont permis à un nombre croissant de femmes de devenir maire. Un choix des électeurs qui, selon les nouvelles élues, prouve qu'ils souhaitent "une autre façon de faire" de la politique.

Femme élue maire (illustration)
Femme élue maire (illustration) © Maxppp - gaujard christelle

Oberhoffen-sur-Moder, Sainte-Marie-Aux-Mines ou encore Egersheim ... Dans le Haut-Rhin comme dans le Bas-Rhin, un nombre croissant de femmes ont été élues maires lors des élections municipales de 2020. Les deux plus importantes villes alsaciennes sont désormais dirigées par des femmes : Michèle Lutz (LR) a été reconduite à Mulhouse et Jeanne Barseghian (EELV) a remporté la mairie de Strasbourg

Les Alsaciens sont prêts au changement, Sandra Fischer-Junck, élue à Wissembourg

Certaines communes ont élu une femme pour la première fois. A Wissembourg, Sandra Fischer-Junck (DIV) succède à Christian Gliech. Pour cette infirmière de profession, son élection prouve que "les Alsaciens sont prêts au changement. La société évolue, elle accepte qu’une femme puisse faire de la politique. C'est une belle victoire pour l'Alsace."

"Une confiance nouvelle" des électeurs 

Un nombre croissant de femmes élues maires qui s'explique aussi par la pandémie de coronavirus, selon Sandra Fischer-Junck : "La crise sanitaire a aussi permis cette évolution, nous avons besoin de revenir à des choses plus simples du quotidien", estime-t-elle. 

Une analyse partagée par Danielle Dambach, réélue à Schiltigheim : "Les gens ont besoin d’être rassurés. En politique, la figure féminine change les choses." Pour l'élue écologiste, l'augmentation du nombre de femmes maires en Alsace "raconte une confiance nouvelle, on se tourne vers une autre façon de faire de la politique."  

Le sexisme reste présent en politique 

Pourtant, le sexisme reste présent. Martine Schwartz, nouvelle maire de Kaysersberg, en a fait l'expérience pendant sa campagne : « J’ai eu plusieurs interpellations d’habitants ou de citoyens qui me demandaient : "Mais vous croyez vraiment qu’en tant que femme vous arriverez à gérer une commune de cette importance?" ». Pour Martine Schwartz, « être une femme en politique demande qu’on se batte doublement ». 

Mais la nouvelle maire Kaysersberg relativise : "Avant, il n’était même pas envisageable qu’une femme prenne place dans ce genre de responsabilité. On y arrive petit à petit, il y a un équilibre qui se met en place.", conclut-elle. 

Dans le Haut-Rhin, 43 femmes sont devenues maires après le premier tour des élections municipales. Lors du second tour, 6 des 12 listes élues dans le Bas-Rhin sont dirigées par des femmes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu