Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Polémique après les propos racistes, évoquant une "ratonnade", d'un président de club nautique de Marseille

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

C'est un enregistrement datant du 22 février lors d'une réunion organisée par la Métropole et publié par Marsactu qui met le feu aux poudres. Christian Tommasini, président du Yachting club de la Pointe-Rouge a tenu des propos racistes, sans véritable contestation de l'assemblée.

Le port de plaisance de la Pointe Rouge à Marseille
Le port de plaisance de la Pointe Rouge à Marseille © Maxppp - GEORGES ROBERT

Les propos de Christian Tommasini, président du Yachting club de la Pointe-Rouge (YCPR) sont tenus le 22 février dernier, lors du conseil portuaire de la Pointe Rouge, une instance mise en place par la métropole Aix-Marseille-Provence. Ce sont nos confrères de Marsactu qui publient l'enregistrement ce mardi. 

"Tu ne peux plus rien faire sans que les Arabes viennent te faire chier." - Christian Tommasini, président du Yachting club de la Pointe-Rouge

Ce jour-là, la majorité des intervenants habituels sont présents. Au cours de la séance, alors qu'il est question des difficultés pour mettre les bateaux à l’eau, suite à des incivilités, Christian Tommasini, président du Yachting club de la Pointe-Rouge (YCPR) prend la parole. “Alors, je ne suis pas raciste, mais maintenant il y en a marre des Arabes. Tu ne peux plus rien faire sans que les Arabes viennent te faire chier”.

Le président du Yachting club insiste : "Que des melons, que des Arabes. Pas un blond, un blanc, un qui est bien comme il faut, non, que des Arabes”. La seule réaction dans la salle est celle de Didier Réault, vice-président LR de la métropole délégué au littoral et président du parc national des Calanques qui lui répond sur le ton de l’humour : “Tu stigmatises.

Une remarque suivie des rires de l’assistance. Christian Tommasini s'emporte : "le jour où il va falloir que les Français réagissent et qu'il faut s'armer, je serai le premier à aller faire de la ratonnade." Dans la foulée, un autre participant conclut : “ça ne peut plus continuer comme ça.

J'ai pété les plombs, mes paroles ont dépassé ma pensée-Christian Tommasini

Joint par France Bleu Provence, le président de l’YCPR explique avoir,  "pété les plombs, mes paroles ont dépassé ma pensée, mais _je ne veux pas qu’on revive, mes employés et les adhérents ce qu’on a vécu l’an dernier_" , faisant référence à des actes d’incivilités , des dégradations, des trafics illicites même sur le parking de la mise à l’eau, et des menaces.

Une enquête ouverte au parquet

La ville de Marseille annonce ce mardi qu'elle saisit la procureur de la République en dénonçant des propos relevant de l' "injure raciste, diffamation raciste, incitation publique à la violence et à la haine raciale".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le parquet de Marseille confirme qu'une enquête préliminaire est ouverte du chef de « provocation publique à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison  de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée » .

Les subventions du Yachting club de la Pointe-Rouge suspendues

Hervé Menchon, adjoint écologiste au maire de Marseille en charge, entre autres, du nautisme, annonce avoir mis en suspens l'ensemble des demandes de subventions déposées par l'auteur de ces propos inadmissibles.

Il déclare : "Je ne confonds pas les membres du club, que je respecte, je ne confonds pas les animateurs qui font un travail remarquable, je ne les confonds pas avec leur président. Cependant, chacun doit prendre ses responsabilités face à ces propos odieux, je prends les miennes, au nom de la collectivité, en suspendant les demandes de subventions.". Il estime queChristian Tommasini ne peut pas rester président de l'YCPR.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le maire de Marseille Benoit Payan réagit sur twitter : "Le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit. Les propos du Président de l’YCPR sont abjects et inacceptables. La Ville de Marseille suspend toutes ses relations avec cette association".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Écœurement et sanctions, c'est la la réaction du côté de Sophie Camard, maire du 1er secteur de Marseille :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De son côté, Didier Réault, vice-président LR de la métropole délégué au littoral et président du parc national des Calanques était présent au moment de ces propos. Il déclare : “Évidemment je ne cautionne pas mais il faut prendre en compte ce qu'a vécu le littoral sud pendant plusieurs mois cet été avec des menaces physiques de plusieurs individus et pas de réaction de la justice."

  • Didier Réault sera l'invité de France Bleu Provence ce mercredi 28 avril à 7h45.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une élue de la ville de Marseille, Sophie Roques, était également présente au cours de ce conseil portuaire, mais elle n'a pas souhaité réagir auprès de France Bleu Provence.

Du côté de la Métropole (qui a 29 ports de plaisance en gestion), Martine Vassal dénonce et écrit sur Twitter : "La République est une et indivisible". La suite du propos fait à son tour réagir : "Aucun Français quelles que soient ses origines ou sa couleur de peau, ne mérite les propos stigmatisants qui ont été tenus". Déjà plusieurs commentaires s'étonnent d'une prise de position trop mesurée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Samia Ghali, maire-adjointe à Marseille, demande des actes à la Métropole.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess