Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Polémique sur la corrida : le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume "regrette que ça ait pu choquer" mais assume

Le ministre drômois de l'agriculture s'est expliqué lundi matin après la polémique sur sa présence à une corrida dans le Sud-Ouest. Il regrette d'avoir "choqué" les citoyens opposés à ces pratiques mais dénonce "une récupération politicienne"

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume et la ministre de la Ville Jacqueline Gourault dans les arênes de Bayonne.
Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume et la ministre de la Ville Jacqueline Gourault dans les arênes de Bayonne. © Maxppp -

Après cinq jours de polémique sur sa présence à une corrida dans les arènes de Bayonne, le ministre drômois de l'agriculture Didier Guillaume s'explique chez nos confrères de France Info. Selon lui, son action en faveur du bien-être animal ne peut pas se limiter à une photo :

"Une tradition séculaire pas interdite"

Didier Guillaume poursuit : "Je crois qu'il ne faut pas opposer la maltraitance, le bien-être animal et des traditions séculaires. La corrida n'est pas interdite. On peut vouloir qu'elle le soit, elle ne l'est pas. Nous avons besoin de mener cette réflexion au fond, mais de manière dépassionnée".

Une pétition qui appelle à la démission de Didier Guillaume a déjà recueilli 52.800 signatures. 

Choix de la station

France Bleu