Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Polémique sur le voile : "la loi est très claire" estime le député messin Ludovic Mendes

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Invité de France Bleu Lorraine, le député La République en Marche de Moselle Ludovic Mendes a commenté la polémique actuelle sur le port du voile.

Le député (LREM) de Moselle, Ludovic Mendes
Le député (LREM) de Moselle, Ludovic Mendes © AFP - Gérard Julien

Moselle, France

Le député (LREM) de Moselle, Ludovic Mendes, invité de France Bleu Lorraine estime qu’interdire le port du voile lors des sorties scolaires "n'est pas une priorité". 

L'élu messin, qui a été nommé cette semaine animateur du groupe d'animation politique "laïcité" au sein des élus de son groupe à l'Assemblée Nationale, se place dans la lignée de la mise au point d'Edouard Philippe, mardi dans l'hémicycle et se félicite de la prise de parole d'Emmanuel Macron, en pleine polémique après la prise à partie d'une mère voilée par un élu du Rassemblement National lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté à Dijon. Depuis, le débat est à nouveau tendu, entre la pression exercée par une partie de la droite et de l’extrême-droite, et les divisions constatées au sein même de la majorité

"Attention à ne pas diviser les français" prévient Ludovic Mendes qui n'évacue pas pour autant le débat sur le port du voile en France qui est selon lui une discussion d'ordre "philosophique". "La loi est très claire, maintenant la question est : quelle société nous voulons et comment nous voulons qu'elle avance ?" Le député rappelle la réalité rencontrée dans la plupart des quartiers populaires. "On a un problème de mixité sociale, si ces parents se sont pas la pour accompagner les sorties scolaires, il n'y a pas de sorties du tout." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu