Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Beauvau de la sécurité : la police en manque d'effectifs et de moyens en Alsace

-
Par , France Bleu Elsass, France Bleu Alsace

A la veille de la rencontre entre les représentants syndicaux de la police et le ministre de l'intérieur sur le "Beauvau de la sécurité", France Bleu Alsace se penche sur la situation des forces de l'ordre en Alsace. Entre manque d'effectifs et de moyens, la situation alarme les syndicats

Commissariat de police à Colmar (photo d'illustration).
Commissariat de police à Colmar (photo d'illustration). © Maxppp - Hervé KIELWASSER

Le ministère de l'intérieur s'apprête à accueillir ce vendredi 18 décembre les différents représentants syndicaux de la police pour évoquer le "Beauvau de la sécurité". Une concertation proposée par Emmanuel Macron pour aborder les violences policières et la loi sécurité globale. Invitation rejetée par l'UNSA police et Alliance qui réclament des garanties préalables, notamment sur les manques de moyens et d'effectifs dans la police. Qu'en est-il en Alsace ? 

Des commissariats en sous-effectif 

C'est surement le constat qui revient le plus auprès des syndicats : les commissariats en Alsace n'ont pas assez de policiers. A Strasbourg, il en manque une cinquantaine pour atteindre les 900 nécessaires au bon fonctionnement des opérations avance Alliance Bas-Rhin. 

Police-secours, service qui décroche le téléphone quand vous composez le "17", est passée de 50 fonctionnaires à tout juste 30 en dix ans confie un autre responsable syndical. A cela s'ajoute les mutations : en septembre, Strasbourg enregistrait 30 départs de policiers contre 15 arrivées. 

Les commissariats de Haguenau et Sélestat pour le Bas-Rhin et Colmar, Saint-Louis et Wittenheim pour le Haut-Rhin sont eux aussi en sous-effectif. Seule Mulhouse semble faire figure d'exception.  

Un manque de moyens criant

Masques à gaz, casques, jambières, épaulières… Des équipements qui ne sont pas toujours assez suffisants dans les commissariats. Le manque est tel que des policiers en viennent à acheter leurs propres matériels. "Les collègues allaient jusqu'à Décathlon pour s'équiper en casques, en lunettes...", constate Michel Corriaux, secrétaire régionale Grand-Est d’Alliance. 

Du côté des bâtiments, les commissariats sont parfois vétustes comme à Wittenheim, dans le Haut-Rhin. Même constat pour le parc automobile. Des véhicules en mauvais état et pas assez nombreux pour assurer toutes les interventions. 

En réponse le gouvernement a annoncé le déploiement de 600 Peugeot 5008 avant la fin de l'année. Six sont arrivées lundi dernier dans le Bas-Rhin, quatre pour Strasbourg, une à Haguenau et une à Sélestat. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess