Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Policiers devant le domicile de la maire de Rennes : Gérald Darmanin demande des sanctions

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Les réactions sont nombreuses pour soutenir la maire PS de Rennes Nathalie Appéré après la manifestation de policiers jeudi soir devant son domicile privé. Cette fois-ci c'est le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin qui réclame des sanctions.

Gérald Darmanin demande des sanctions après la manifestation de policiers près du domicile de Nathalie Appéré
Gérald Darmanin demande des sanctions après la manifestation de policiers près du domicile de Nathalie Appéré © Maxppp - Sadak Souici

La polémique est vive au lendemain de la manifestation de policiers en uniforme qui se sont rendus jeudi soir 17 décembre, en voitures de fonction et toutes sirènes hurlantes, devant le domicile de la maire de Rennes Nathalie Appéré. Dans une lettre ouverte adressée au secrétaire départemental du syndicat Alliance-Police Nationale, l'élue a dénoncé des méthodes d'intimidation. Mais Frédéric Gallet dément avoir organisé ce mouvement qui était spontané.

Gérald Darmanin réagit

Selon nos confrères de l'AFP, le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin, "a demandé un rapport au DGPN (directeur général de la police nationale) et que des sanctions soient prises". Nathalie Appéré a reçu le soutien notamment des 50 élus de sa majorité municipale, du leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon ou encore du député LREM d'Ille-et-Vilaine Florent Bachelier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess