Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Policiers supplémentaires à Toulouse : le ministre de l'Intérieur "d'accord sur le principe"

-
Par , France Bleu Occitanie

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc rencontrait ce mardi 15 septembre à Paris à la fois le ministre de l'intérieur et le ministre de la justice. Au premier, il a demandé des effectifs de police nationale supplémentaires et affirme que Beauvau accepte un "rattrapage progressif".

Jean-Luc Moudenc n'a pas obtenu de promesse chiffrée en matière de renforts policiers.
Jean-Luc Moudenc n'a pas obtenu de promesse chiffrée en matière de renforts policiers. © Maxppp - Xavier de Fenoyl

Lors de son entrevue avec Gérald Darmanin, Jean-Luc Moudenc a rappelé qu'il fallait entre 150 et 200 policiers supplémentaires dans la Ville Rose, "sans se faire d'illusion" sur ce chiffre-là. 

G. Darmanin à Toulouse en octobre, E. Dupond-Moretti d'ici la fin de l'année

Mais le ministre a semble t-il entendu la requête de l'élu toulousain. Jean-Luc Moudenc affirme avoir eu un "accord de principe sur un rattrapage progressif", sans que Gérald Darmanin ne s'engage sur un chiffre précis. 

"Si on avait un renfort de 40 policiers chaque année pendant cinq ans, ce serait un bon rythme", — Jean-Luc Moudenc.

Gérald Darmanin a par ailleurs accepté l'invitation de son ancien collègue du Palais-Bourbon. Le ministre de l’Intérieur est attendu à Toulouse en octobre prochain, la date n'est pas fixée.

Des ministres "encore plus à l'écoute que les précédents" dixit le maire de Toulouse

Jean-Luc Moudenc s'en est allé ensuite rue Cambon rencontrer pour la première fois Eric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux qui lui a confié bien connaître Toulouse pour y avoir plaidé souvent. Le maire s'est d'ailleurs dit "agréablement surpris par la très forte écoute du ministre de la Justice qui s'est montré très désireux de connaître la situation toulousaine". Le ténor du barreau a promis de se pencher sur le cas de la Ville rose qui manque cruellement de magistrats. Jean-Luc Moudenc a également invité le ministre de la justice à Toulouse, lequel a promis de venir d'ici la fin de l'année.

Toulouse est depuis cet été le théâtre de plusieurs fusillades, certaines mortelles, dans les quartiers Nord de la ville, en lien avec le trafic de drogue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess