Politique

Portes de la Creuse en Marche : dialogue rompu, budget en danger

France Bleu Creuse vendredi 24 avril 2015 à 19:15

Ambiance délétère à la communauté de communes des Portes de la Creuse en Marche dans le canton de Bonnat. Une majorité des élus ont refusé de voter les premiers éléments du budgets. Le conflit porte sur les méthodes de la présidente.

Le 13 avril dernier, lors de la session consacrée au budget prévisionnel, 16 des 28 délégués ont votés contre les taux d'imposition (il y a eu également une abstention). Idem sur la taxe d'enlèvement de ordures ménagères . Du coup, le budget n'a pas pu être mis au vote.

Mais au-delà de la question budgétaire, c'est la méthode de la présidente de la com/com qui est contestée. Les "frondeurs" pointent du doigt l'absence de dialogue et de grands projets. Parmi eux le maire de Genouillac, Jean-Claude Aurousseau, le maire de Mortroux, Guy Marsaleix, et le maire de Nouziers et vice-président des Portes de la Creuse en marche, Benoît Reix.

Ils demandent la démission de Sylvie Martin , la maire de Roches et présidente de la comcom depuis le 1er janvier 2014. En absence de vote, le budget a été envoyé à la prefecture. En attendant les propositions de la chambre régionale des comptes, le dialogue entre les élus communautaires semble rompus.