Politique

Portrait de Pascal Coste, le nouveau président du conseil départemental de la Corrèze

France Bleu Limousin jeudi 2 avril 2015 à 15:48

Pascal Coste, nouveau président du conseil départemental de la Corrèze.
Pascal Coste, nouveau président du conseil départemental de la Corrèze. © Radio France-Muriel Vitel

Ce jeudi matin, Pascal Coste, leader de droite dans l’assemblée départementale, a remplacé le socialiste Gérard Bonnet à la présidence de l’exécutif local. Cet éleveur de 48 ans s’est d’abord impliqué dans le syndicalisme agricole avant de se lancer dans la politique au niveau local.

Le corrézien Pascal Coste a été élu à la présidence du conseil départemental ce jeudi matin. Il a obtenu 26 voix sur les 38 que compte l’assemblée. Il y a eu 10 votes blancs, un nul et une voix pour Bernadette Chirac. Agé de 48 ans, exploitant agricole , Pascal Coste est installé sur la commune de Beynat où il a fait construire une maison passive. Né à Brive, il a obtenu son bac au lycée agricole des Vaseix avant de poursuivre par un BTS comptabilité à Toulouse et de se marier puis de s’installer en Corrèze. Aujourd’hui père de deux garçons, son exploitation est diversifiée avec des vaches, des porcs et des plantations de châtaigniers.

Un parcours fulgurant au sein du syndicalisme agricole

Assez rapidement, Pascal Coste va s’investir notamment chez les jeunes agriculteurs (JA), rassembleur, il devient à 23 ans le secrétaire général du syndicat avant d’en prendre la présidence en 1998. Deux ans plus tard, il gagne la présidence de la FRSEA Massif central et devient ensuite le numéro trois de la FNSEA et homme de confiance de Jean-Michel Lemétayer. Puis Pascal Coste décide de s’investir en terre corrézienne. Il est élu en 2001 maire de Beynat et conseiller général du canton en 2008 , il enchaînera les mandats. Son terreau politique c’est le gaullisme, ses références, des présidents de conseil départemental ; "Jacques Chirac pour son côté fonceur, Charles Ceyrac pour sa proximité et Jean-Pierre Dupont pour sa connaissance des dossiers".