Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PORTRAIT - Éric Straumann, maire de Colmar, le rêve réalisé

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Habitué des bancs de l'Assemblée nationale, et ancien président du conseil départemental du Haut-Rhin, Éric Straumann succède à Gilbert Meyer dans le fauteuil de maire de Colmar.

Éric Straumann, ici en 2017 à Paris, à l'Assemblée nationale
Éric Straumann, ici en 2017 à Paris, à l'Assemblée nationale © Maxppp - IP3 PRESS

C'est une page qui se tourne à Colmar. Après 25 ans de règne de l'emblématique Gilbert Meyer, dimanche 28 juin, les électeurs ont porté à la mairie celui qui a été longtemps son rival, Éric Straumann. En 2007 déjà, c'est à Gilbert Meyer qu'il avait ravi la place de député de la première circonscription du Haut-Rhin en remportant les élections législatives. Il a été réélu deux fois à l'Assemblée nationale depuis.

Âgé de 55 ans, Éric Straumann a été directeur d'une agence bancaire à Neuf-Brisach, avant de devenir professeur agrégé d'économie et de gestion dans un lycée de Colmar. Il ne manque pas d'expérience en mairie, puisqu'il a occupé le fauteuil de maire de Houssen pendant 13 ans, de 2001 à 2014. 

Professeur agrégé, et ancien maire de Houssen

C'est en 2004 qu'il rejoint l'UMP et est élu au conseil général du Haut-Rhin, dont il est finalement désigné président en 2015. Il fait alors beaucoup parler de lui, en faisant adopter une délibération qui subordonne le versement du RSA à un engagement bénévole. Il renonce à la présidence en 2017, conformément à la loi sur le non-cumul des mandats.

Sur les bancs de l'Assemblée nationale, Éric Straumann manifeste son opposition à la création de la région Grand Est, et vote contre la fusion des régions en 2014. Il approuvera ensuite, en appui de la nouvelle présidente du conseil départemental du Haut-Rhin Brigitte Klinkert, la création d'une nouvelle collectivité alsacienne, la Collectivité européenne d'Alsace.

Éric Straumann n'a jamais caché ses ambitions pour la mairie de Colmar, et finit par se déclarer candidat en février 2020, six semaines seulement avant le scrutin. Pour celui qui avait renoncé à la mairie de Houssen en prévision du non-cumul des mandats, c'est l'inverse qui devrait cette fois se produire : s'il veut occuper le siège de maire, Éric Straumann devra quitter les rangs des députés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu