Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

PORTRAIT | François Brière, un des plus jeunes maires de la Manche

lundi 31 mars 2014 à 18:03 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

A Saint-Lô, le nouveau maire divers droite, François Brière prendra ses fonctions dimanche 6 avril. François Brière a été élu au second tour des municipales avec 52,89% des suffrages, devant la socialiste Christine Le Coz et le poulain du maire sortant, Pascal Baisnée.

Débat des candidats du second tour à Saint-Lô : François Brière.
Débat des candidats du second tour à Saint-Lô : François Brière. © Alain Saget - Radio France

François Brière, enseignant, va avoir 41 ans dans un mois : il a déjà passé la moitié de sa vie en politique. À 22 ans, il entrait au conseil municipal de Saint-Lô, à 30 ans il était le benjamin du Conseil Général. Il prendra ses nouvelles fonctions de maire de la ville-préfecture de la Manche le 6 avril.

C'est à Saint-Lô que François Brière a passé toute sa vie ou presque. Il a occupé un temps des responsabilités à la maison d'arrêt de Fresnes dans le Val de Marne, et il est depuis 2001 maître de conférence à Sciences Po Paris. Des cours qu'il espère poursuivre malgré son nouvel emploi du temps, d'autant plus chargé depuis l'arrivée de son troisième enfant né pendant la campagne.

Vous le croiserez facilement dans une salle obscure, l'homme est passionné de cinéma . Vous le verrez aussi à vélo. C'est à bicyclette qu'il se déplace sur ses terres. Le terrain local c'est ce qui compte pour un homme qui se veut électron libre , ne revendique aucun modèle et dit se tenir éloigné des partis politiques.