Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PORTRAIT : François Carême, six ans pour "verdir Périgueux en douceur"

-
Par , France Bleu Périgord

François Carême, le candidat écologiste du premier tour à Périgueux sera l'un des "poids-lourds" de l'équipe de Delphine Labails, qui doit être élue maire de Périgueux ce vendredi 3 juillet. Il sera l'un des adjoints de la nouvelle maire, en charge notamment de l'urbanisme et de la mobilité.

"Il faut végétaliser la ville de Périgueux, trop minérale, dit François Carême, l'écologiste qui intègre l'équipe municipale de Delphine Labails
"Il faut végétaliser la ville de Périgueux, trop minérale, dit François Carême, l'écologiste qui intègre l'équipe municipale de Delphine Labails © Radio France

François Carême, 65 ans, tête de liste Europe Ecologie Les verts (EELV) au premier tour des élections municipales à Périgueux, sera l'un des "poids lourds" de l'équipe de Delphine Labails, qui doit être élue maire de Périgueux ce vendredi 3 juillet. Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature débute à 18h dans la salle des mariages de l'Hôtel de ville.

"Ecolos et de gauche de père en fils" - François Carême

François Carême est l'un des quatre conseillers municipaux écologistes de Périgueux. Il sera adjoint. En charge de l'urbanisme, la mobilité, l'environnement, notamment. A lui les gros dossiers qui défont un maire à Périgueux :  la circulation, le stationnement, les transports en commun, les nouvelles mobilités et la place du vélo dans la ville. Les chantiers ne lui font pas peur. 

Quand on évoque la sincérité de son engagement écologique, il dégaine, avec un grand sourire, son arbre généalogique teinté de vert et de rose : Son frère n'est autre que Damien Carême, le héros de Grande Sainthe, dans le Nord. Aujourd'hui député européen, le chantre de l'écologie sociale a défrayé la chronique en créant, avec Médecins sans frontière, le premier camp de réfugiés en France, pour accueillir un millier de kurdes. Leur père,  René Carême ,ancien ouvrier électricien, socialiste, est resté maire de la commune pendant 20 ans.

Un ancien cadre d'EDF encarté par les Verts

François Carême a des éclats de rire qui ponctuent presque chaque phrase. Il raconte comment il a découvert le Périgord, à l'occasion de la tempête de 1999. Cadre chez EDF, il est envoyé à Périgueux pour encadrer la logistique des renforts. Séduits, son épouse et lui (aujourd'hui séparés) se trouveront une résidence secondaire à Coursac.

"Il n'y a aucune incompatibilité entre le fait de travailler à EDF et défendre des idées écologistes" répète-t-il. François Carême, tout sourire, raconte que les Verts (lui)ont fait passer un test pour les radiations avant de l'encarter". Il a quitté l'entreprise mécontent de la fusion avec le groupe Areva. Le retraité se lance aujourd'hui en politique "progressivement"

"A Périgueux, nous ne serons pas des terroristes de l'écologie !"

Quand on lui demande comment il va mettre Périgueux au vert, François carême se récrie : "On n'est pas des terroristes, on tient compte des réalité de la ville, de ses contraintes propres en matière de déplacement notamment. On va aider, en douceur, partout où c'est possible pour amener ceux qui le veulent à se déplacer autrement, via des parkings relais, les transports en commun, à vélo ou à pied" .

François Carême veut aussi végétaliser Périgueux qu'il trouve "trop minérale". Progressivement, en douceur là encore. "Pas avant l'automne, il fait trop chaud en été, et pas même avant quelques temps. Il faut tenir compte des contraintes financières liées à la crise que nous allons traverser". L'écologiste a en tête l'idée de maraîchage urbain dans tous les quartiers de la ville. il rêve de potagers plantés par les habitants ou les employés municipaux, avec des légumes et des fruits bio, plutôt que des massifs fleuris.

Pour ce qui est de savoir si Delphine Labails va donner corps à ses ambitions écologistes, lui a recueilli 7,36% des suffrages lors du premier tour, François Carême ne sourit plus : " C'est dans le contrat !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess