Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PORTRAIT - Marie-Guite Dufay présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté : 30 ans de politique

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne

Marie-Guite Dufay (PS) va conserver son fauteuil de présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, avec plus de 42,2% des voix au second tour, dimanche 27 juin. A 72 ans, cette femme politique d'expérience a réussi à déjouer les sondages et à remporter une élection qui ne lui était pas acquise.

Marie-Guite Dufay reste présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Marie-Guite Dufay reste présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté. © Maxppp - Marion Boisjot

L'alliance de la gauche a porté ses fruits pour Marie-Guite Dufay. Après avoir fusionné sa liste avec celle des écologistes avant le second tour, la présidente sortante (PS) de la Région Bourgogne-Franche-Comté a obtenu plus de 40 % des voix, ce dimanche 27 juin.

Pourtant, ils n'étaient pas si nombreux à parier sur sa victoire, avant le premier tour ! Marie-Guite Dufay n'était pas favorite dans les sondages, derrière Julien Odoul du Rassemblement national, mais c'était sans compter sur l'expérience de cette femme politique qui a gravi patiemment tous les échelons. 

Un parcours politique de 30 ans

Simple conseillère municipale en 1989, à Besançon, cette ancienne fonctionnaire de la préfecture du Doubs est entrée au conseil régional en 2004. Quatre ans plus tard seulement, elle prend la tête de la région Franche-Comté,  avant de s'imposer en 2015, dans la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté. 

Et pour l'emporter encore cette fois-ci, cette femme à poigne, parfois tranchante, a dû user de toute sa force de conviction. Elle a obtenu l'alliance des écologistes entre les deux tours. Elle voulait cette union à gauche depuis longtemps, mais il a fallu convaincre, elle qui, en 2017, avait préféré Emmanuel Macron au socialiste Benoît Hamon

Marie-Guite Dufay n’a pas hésité, non plus, à refuser un poste de ministre dans le gouvernement de Jean Castex, l'été dernier. Elle préférait se consacrer à sa collectivité régionale. Les faits lui ont donné raison !

Les élections régionales avec France Bleu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess