Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Pouilly-en-Auxois : le rassemblement anti-migrants interdit par arrêté préfectoral

jeudi 5 novembre 2015 à 9:31 - Mis à jour le vendredi 6 novembre 2015 à 11:40 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Le rassemblement du Parti de la France prévu samedi pour dénoncer l'accueil des migrants est susceptible de susciter la haine selon la préfecture, qui a décidé de l'interdire. Eric Delzant le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté ce vendredi.

Des migrants ont été hébergés dans divers logements à Pouilly-en-Auxois.
Des migrants ont été hébergés dans divers logements à Pouilly-en-Auxois. © Radio France - Philippe Renaud

Dans un communiqué ce jeudi matin, la préfecture de Côte-d'Or fait valoir que _"le tract du parti annonçant ce rassemblement comprend des propos de nature à susciter un sentiment de haine ou des actes de discrimination envers les migrants." _Des propos "de nature à constituer un délit de provocation à la haine et à la discrimination envers un groupe de personnes en raison de leur non-appartenance à la communauté française, délit prévu par l’article 24 de la loi du 29 juillet 1881." A ce titre, le préfet, Eric Delzant, a donc décidé  d'interdire la manifestation. Au passage, il pointe la "confusion insupportable sur le statut des personnes résidant au foyer ADOMA de Pouilly-en-Auxois", et rappelle que ces dernières ont demandé l'asile politique et disposent donc d'une autorisation de séjour en France

"Pouilly-en-Auxois est le symbole de la colonisation migratoire de nos campagnes"

Pour Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France : "il n'y a aucun motif autre que celui de la censure politique des patriotes français qui disent tout haut ce que tout le monde pense tout bas". Pour l'instant, tant qu'il n'y a pas d'arrêté préfectoral d'interdiction, le rassemblement anti-migrants aura lieu. Mais Thomas Joly explique que si le rassemblement était interdit, "ce serait évidemment une atteinte à la liberté d'expression, une atteinte à la libre opinion politique." Pour le secrétaire général du parti, "Pouilly-en-Auxois est le symbole de la colonisation migratoire de nos campagnes".

Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France.

Pour le préfet, ce n'est pas une atteinte à la liberté d'expression : "quand on parle 'd'envahisseurs, d'occupants de notre sol, d'étrangers irrespectueux et nuisibles', ce sont clairement des propos qui tombent sous le coup de la loi. Mon rôle c'est de faire respecter la loi, je considère que la loi est violée et donc j'en tire toutes les conséquences." Eric Delzant a donc pris un arrêté  pour interdire la manifestation.

Eric Delzant, préfet de la Côte-d'Or

Actuellement une soixantaine de migrants soudanais et érythréens vivent à Pouilly-en-Auxois. La manifestation pour les soutenir aura lieu ce samedi 7 novembre à 10h à Pouilly-en-Auxois, et la manif anti-migrants est prévue le même jour à 11h.

 

Voir aussi

Les mentalités ont-elles évolué à Pouilly-en-Auxois ?