Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Pour la FNSEA, l'agriculture française ne peut pas se dissocier de l'Europe

jeudi 30 mars 2017 à 11:09 Par Marion Streicher, France Bleu Besançon

7 des 11 candidats à la présidentielle présentent ce jeudi à Brest leur projet pour l'agriculture à l'occasion du congrès de la FNSEA. Le syndicat attend des candidats qu'ils se battent pour que l'agriculture française reste intégrée à l'Europe.

La FNSEA interpelle les candidats à la présidentielle sur la place de l'agriculture française en Europe
La FNSEA interpelle les candidats à la présidentielle sur la place de l'agriculture française en Europe © Maxppp - /

Franche-Comté, France

Macron , Mélenchon, Le Pen, Fillon, Asselineau, Cheminade et Lassalle sont à Brest ce jeudi pour dévoiler leur projet en matière d'agriculture . Frédéric Perrot , le président de la FNSEA de Bourgogne Franche Comté attend d'eux dans un premier temps qu'ils reconnaissent l'agriculture comme un pilier de l'économie, Frédéric Perrot regrette aujourd'hui que cela n'apparaisse pas assez dans les programmes. Sur le fond, le représentant de la FNSEA en Franche Comté réclame surtout un véritable engagement pour que l'agriculture française reste intégrée à l'Europe et à la politique agricole commune. "On ne doit pas tout accepter, dit Frédéric Perrot, mais on ne peut pas se dissocier de l'Europe". Pour répondre aux candidats qui voudraient sortir de l'Europe comme Marine le Pen pour le Front national , le président de la FNSEA de Bourgogne Franche Comté dénonce " des propos simplistes", "si cela devait arriver rajoute Frédéric Perrot le monde agricole en pâtirait énormément".

La FNSEA en Franche Comté a 4 demandes précises pour permettre aux filières notamment à l'élevage de se développer

  • arrêter le lynchage médiatique des agriculteurs
  • promouvoir le modèle agricole français
  • arrêter l'empilement de normes contraignantes
  • s'appuyer sur les AOP existantes

Extrait de l'ITW de Frédéric Perrot, président de la FNSEA en Bourgogne Franche Comté :

"l'agriculture française ne peut pas se dissocier de l'Europe"