Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Pour que la France reste la France" : le tract polémique des Républicains distribué en Meurthe-et-Moselle

samedi 9 juin 2018 à 18:42 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

Les Républicains veulent occuper le terrain et mobiliser leurs militants. En Meurthe-et-Moselle, 20.000 tracts intitulés "Pour que la France reste la France" vont être distribués tout au long du week-end. Les ténors locaux du parti assument totalement le slogan.

Nadine Morano, entourée des militants Les Républicains à Nancy
Nadine Morano, entourée des militants Les Républicains à Nancy © Radio France - Mohand Chibani

Nancy, France

Cela faisait longtemps que l'on avait pas vu la permanence départementale des Républicains à Nancy aussi pleine. Les militants sont venus ce samedi des quatre coins du département pour récupérer leur pile de tracts à distribuer. 

Frédéric Lotkiowski, militant depuis 2002, découvre le slogan, "Pour que la France reste la France" : "Bon c'est vrai qu'il est à mon goût un peu trop politique politicienne, mais je sais que, dans les débats, la nuance n'a pas sa place. Il faut que ce soit tranché!". Frédéric distribuera dès ce soir les tracts dans les boites aux lettres des habitants de sa commune.  

Les responsables locaux du parti affichent l'unité - Radio France
Les responsables locaux du parti affichent l'unité © Radio France - Mohand Chibani

C'est une opération reconquête, Fabien Di Filippo, secrétaire général adjoint Les Républicains

Pour le lancement de cette opération, baptisée "le printemps des Républicains", les ténors locaux du parti ont fait le déplacement afin de mobiliser les troupes et d'afficher leur unité. Sont présents, Jacques Lamblin, maire de Lunéville et président de la fédération départementale, Nadine Morano et Eric Pensalfini, respectivement secrétaire départementale et adjoint des Républicains en Meurthe-et-Moselle, sans oublier Fabien Di Filippo, député de Moselle et secrétaire général adjoint du parti au niveau national. 

C'est Fabien Di Filippo qui explique les objectifs de l'opération : "_C'est une opération reconquête_. Le but est de retourner auprès de la population pour échanger avec elle sur la réalité du quotidien et des difficultés que rencontrent les gens. Moi même, j'ai déjà distribué ce tract et je vous assure que personne ne m'a parlé du caractère, paraît il, scandaleux du slogan". 

Moi aussi je veux que la France reste la France, Nadine Morano, secrétaire départementale Les Républicains

Le slogan, il est vrai, a été jugé populiste et démagogique par certains, y compris au sein des Républicains mais Nadine Morano assume : "Si vous considérez que le peuple est populiste dont acte ! je fais partie du peuple et j'en suis fière. Mais quand le peuple exprime une colère, il se tourne vers les extrêmes et moi j'ai envie d'apporter une réponse républicaine à nos concitoyens en leur disant que, moi aussi, je veux que la France reste la France"