Politique

Pour Yves Détraigne, sénateur de la Marne, le "Grand Reims est indispensable"

Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 7 novembre 2016 à 10:59

Le sénateur Yves Détraigne est le président de l'association des maires de la Marne
Le sénateur Yves Détraigne est le président de l'association des maires de la Marne © Maxppp - Christian LANTENOIS

Moins de deux mois avant une réorganisation de l'intercommunalité, le sénateur de la Marne Yves Détraigne, président de l'association des maires de la Marne, défend la mise en place de la prochaine communauté urbaine du Grand Reims, qui regroupera 144 communes.

Le 1er janvier prochain la carte des communautés de communes va changer dans la Marne : de 29 intercommunalités, il n'y en aura plus que 14. De nombreuses communautés de communes vont fusionner entre elles. Et la communauté d'agglomération Reims Métropole n'existera plus : elle va fusionner avec les communautés de communes aux alentours. Le nouvel ensemble, qui aura le rang de communauté urbaine, dite du "Grand Reims", regroupera 144 communes et 300.000 habitants.

"Je suis convaincu que le Grand Reims est indispensable" a réaffirmé lundi le sénateur de la Marne Yves Détraigne sur France Bleu Champagne-Ardenne. Le sujet a été abordé samedi lors du congrès des maires de la Marne, organisé par l'association des maires du département, présidée par Yves Détraigne. La création d'un tel ensemble, de 144 communes autour de Reims, permettra à ce territoire de peser estime Yves Détraigne. "Il est important que nous existions pour conforter le pôle universitaire, le pôle hospitalier, pour que les aménageurs s’aperçoivent qu'entre Paris et Metz, il y Reims" a déclaré le sénateur, qui est aussi maire de Witry-les-Reims, l'une des futures communes composant le Grand Reims.

Le sénateur Yves Détraigne est le président de l'association des maires de la Marne