Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 en Ardèche : pourquoi certains maires jettent-ils l'éponge ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Des maires ont décidé de ne pas se représenter aux élections municipales de mars prochain. On a rencontré l'un d'eux. Robert Thiollière, 71 ans maire de Genestelle, 300 habitants au-dessus de Vals-les-Bains.

Le village de Genestelle, au-dessus de Vals-les-Bains en Ardèche
Le village de Genestelle, au-dessus de Vals-les-Bains en Ardèche © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Le maire me reçoit à la mairie du village et me demande d'attendre un peu. Il doit absolument trouver une clé pour ouvrir un local au plombier. Ici pas de secrétaire général, pas de services techniques. Un cantonnier et demi pour entretenir les routes et une secrétaire de mairie. Le reste c'est pour les élus priés d'avoir des projets, de les mettre en œuvre et donc de trouver un financement, mais aussi d'assurer le quotidien. Et puis parfois répondre à des demandes surprenantes, comme celle de cet administré qui lui a demandé un jour de venir régler sa télé. C'est assez rare dit Robert Thiollière, mais ça existe.  

"Depuis six ans, j"ai un peu l'impression d'être un auto entrepreneur" -  Robert Thiollière, maire de Genestelle

Il y a onze élus à Genestelle mais le maire se sent un peu seul. Entre ceux qui ont leur travail et ceux qui sont à la retraite mais n'ont pas très envie de s'investir et ceux issus de la liste adverse, le maire avoue se sentir bien seul. ça a des avantages dit-il. Lorsque vous présentez un projet en conseil municipal, il y a peu d'élus pour vous contredire.  

Une position de principe

Lorsqu'il a été élu maire il y a six ans, Robert Thiollière avait annoncé la couleur. Il ne ferait qu'un seul mandat. Il ne supporte ces élus qui font cinq ou six mandats. Il faut que tous les administrés s'investissent, pas seulement un seul. Mais c'est vrai qu'à l'issue de ce premier mandat, il reconnaît qu'on ne peut pas faire tout ce qu'on veut en seulement six ans. 

Un travail à plein temps

A Genestelle, le maire estime son temps de travail en moyenne à trente-cinq heures par semaine. Pas forcément trente-cinq heures à la mairie, mais au total ça représente un plein temps même s'il travaille souvent depuis chez lui.  

Robert Thiollière ne sera donc pas candidat aux élections municipales des 15 et 22 mars prochain. Les gens du village ont été surpris de cette décision et l'ont poussé à repartir mais sa décision est irrévocable. Et il ajoute dans un sourire, ma femme aimerait bien me voir un peu plus souvent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu