Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi Emmanuel Macron a choisi Mulhouse pour parler du communautarisme

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le président de la République sera à Mulhouse, dans le quartier de Bourtzwiler, ce mardi 18 février. Il évoquera plusieurs thèmes : la reconquête républicaine, la lutte contre le communautarisme et le séparatisme islamiste. Une visite très remarquée, en pleine période d'élections municipales.

Emmanuel Macron sera ce mardi 18 février 2018 à Mulhouse pour parler lutte contre le communautarisme
Emmanuel Macron sera ce mardi 18 février 2018 à Mulhouse pour parler lutte contre le communautarisme © Maxppp - Grégory YETCHMENIZA

Le président de la République sera en déplacement ce mardi 18 février, dans le quartier de Bourtzwiller de Mulhouse. Il évoquera le thème de la reconquête républicaine, la lutte contre le communautarisme et le séparatisme islamiste. Emmanuel Macron sera accompagné notamment de Christophe Castaner, le ministre de l'intérieur, ou encore de la Mulhousienne Roxana Marcineanu, ministre des sports. 

Au programme : visite du commissariat de police de Bourtzwiller à midi. Il échangera aussi avec les acteurs locaux sur le communautarisme. 

Boutzwiller fait partie de ces quartiers de reconquête républicaine 

Le quartier de Bourtzwiller n'a pas été choisi au hasard. Avec ses 15.000 habitants, il fait partie de ces quartiers de "reconquête républicaine", après avoir été classé en 2012 en zone de sécurité prioritaire. 

Emmanuel Macron profitera de ce déplacement à Mulhouse, pour évoquer sa stratégie contre le communautarisme et le séparatisme dans la république selon ses termes. Une table ronde sera organisée avec les acteurs associatifs et institutionnels de la politique de la ville et de la lutte contre le séparatisme. Il rencontrera des associations sportives,  mobilisées dans les quartiers de Mulhouse. 

Le thème du communautarisme est un thème sensible, en pleine période d'élections municipales. Ses soutiens et candidats aux municipales approuvent. À gauche on dénonce une stigmatisation de la ville de Mulhouse et une mauvaise publicité. 

La mosquée An-Nour de Mulhouse au cœur des "Qatar papers" 

La mosquée An-Nour de Mulhouse fait polémique. C'est ce chantier titanesque qui a débuté en 2009 sur plus de 10.000 mètres carrés. L'édifice peut accueillir jusqu'à 3.000 fidèles

Quand les travaux seront terminés, ce sera l'une des plus grandes mosquées de France. Ce qui pose problème dans ce projet, révèle le livre les "Quatar papers", de Georges Malbrunot et Christian Chesnot  : c'est son financement. 

Le Qatar a mis plus de 14 millions d'euros sur la table (sur les 26 millions d'euros de la facture totale). Le Qatar qui souhaite ainsi enraciner et développer l’islam politique en Europe, explique le journaliste Christian Chesnot, l'un des auteurs de l'enquête, dont un chapitre est consacré à la mosquée An-Nour. 

"Les mosquées sont des centres de vie avec une piscine, des magasins pour développer une sorte d'entre-soi," explique Christian Chesnot . "Il n'y a rien d'illégal. On n'est pas dans du financement du terrorisme, mais cela peut dériver et accentuer le communautarisme",  argumente le journaliste de Radio France. 

C'est sur ce sujet justement qu'Emmanuel Macron avait déclaré qu'il souhaitait aller beaucoup plus loin en renforçant le contrôle sur les financements venant de l'étranger, en étant beaucoup plus sévère à l'égard de toutes les formes de cet islamisme politique

Il devrait renouveler ce message ce mardi à Mulhouse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu