Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi est-il interdit de diffuser les résultats de l'élection présidentielle avant 20 heures ?

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Nous votons aujourd'hui pour le premier tour de l'élection présidentielle. Les résultats devraient être annoncés à 20 heures précises, à moins que le score ne soit trop serré entre deux candidats. Dans ce cas, il faudra attendre. 20 heures précises donc, comme toujours. Et pas avant.

En France, il est interdit de diffuser des résultats, même partiels, avant 20 heures (Photo d'illustration)
En France, il est interdit de diffuser des résultats, même partiels, avant 20 heures (Photo d'illustration) © Maxppp - Franck May

C'est un rituel, à chaque élection présidentielle, les visages des deux candidats qualifiés pour le second tour s'affichent sur l'écran de votre télévision, à la seconde près. La loi française interdit en effet la diffusion de tout sondage ou résultat, même partiel, avant la fermeture du dernier bureau de vote, c'est à dire à 20 heures dans les grandes agglomérations. Même si chez nous, en Béarn, tous fermeront à 19 heures.

Cela s'applique aux médias bien sûr, radio, télévision, et presse écrite, mais uniquement à ceux basés en France, les sites étrangers eux font ce qu'ils veulent. Vous pouvez bien sûr les consulter. Mais pas les relayer.

Jusqu'à 75 000 euros d'amende

Si vous partagez des articles sur votre page Facebook ou sur Twitter évoquant le scrutin en cours, vous risquez jusqu'à 75.000 euros d'amende par publication. Même chose si vous diffusez les résultats des sondages sortis des urnes, ou du résultat dans votre bureau de vote ou votre ville avant 20 heures.

Cette loi est destinée à garantir la liberté de vote de chacun. C'est à dire à éviter que des sondages ou des résultats partiels ne fassent basculer le scrutin, en favorisant par exemple les votes de dernière minute pour un candidat annoncé en mauvaise posture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess