Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Premier secrétaire du PS : les élus socialistes landais soutiennent Olivier Faure

mercredi 14 février 2018 à 15:31 Par Fanny Bouvard, France Bleu Gascogne

Dans un texte publié mardi soir sur les réseaux sociaux, une trentaine de socialistes landais apportent leur soutien à Olivier Faure. C'est l'un des quatre candidats au poste de premier secrétaire dont l'élection aura lieu en mars.

Illustration : Boris Vallaud à l'Assemblée Nationale.
Illustration : Boris Vallaud à l'Assemblée Nationale. © Maxppp - Vincent Isore

Mont-de-Marsan, France

C'est par un long texte publié sur Facebook que les élus socialistes landais et des membres de la fédération départementale ont officiellement apporté leur soutien à Olivier Faure. Il fait partie des quatre candidats en lice pour le poste de premier secrétaire du Parti socialiste, avec Stéphane Le Foll, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel.

Pas un appel au vote, juste un soutien

Les militants sont appelés aux urnes, les 15 et 29 mars, avant le Congrès du PS les 7 et 8 avril à Aubervilliers. Le manifeste des socialistes landais est clair : "il n’y aura pas d’appel et encore moins de consigne de vote de notre part". En revanche, après des débats ils sont bien parvenus à un consensus. "Pour les socialistes landais, c'est toujours important d'avoir une position commune, explique le sénateur Eric Kerrouche. L'idée ce n'était pas du tout d'imposer, de prescrire un comportement, mais de prendre la parole pour dire que le rassemblement passe plutôt par la candidature d'Olivier Faure". 

Un choix qui surprend certain

Mais après la visite d'Emmanuel Maurel, autre candidat au poste de premier secrétaire du PS, dans les Landes début février, beaucoup imaginaient que les élus landais le choisiraient. Vincent Delpeyrat, ancien premier secrétaire fédéral des Landes qui a récemment quitté le parti, a réagi sur les réseaux sociaux. 

"Je n'en connais aucun, détaille Monique Lubin, également sénatrice. Donc ça n'est pas une histoire de personnalité, c'est vraiment une histoire d'union, de rassemblement. D'entrée Olivier Faure ne se positionne pas comme plutôt sur l'aile droite ou l'aile gauche.[...] Nous avons besoin de faire émerger des gens que nous n'avons pas trop entendu ces dernières années, éloignés de tout ce qu'on a vécu et notamment de la fin du quinquennat qui nous a beaucoup abîmé".