Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Première en France : une avenue nommée "Jacques et Bernadette Chirac" en Corrèze

jeudi 5 octobre 2017 à 12:57 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

Le conseil municipal de Brive, qui se réunit ce jeudi soir, va voter une délibération pour nommer une avenue Jacques et Bernadette Chirac. La famille a donné son accord faisant de Brive la première collectivité de France à rendre hommage à l'ancien président de la République et sa femme.

Jacques et Bernadette Chirac auront une avenue à leur nom à Brive, en Corrèze
Jacques et Bernadette Chirac auront une avenue à leur nom à Brive, en Corrèze © Maxppp - JACKY NAEGELEN/POOL/EPA/MaxPPP

Brive-la-Gaillarde, France

C'est une première en France : une avenue va être nommée Jacques et Bernadette Chirac. C'est à Brive, en Corrèze, que ça se passe. Le conseil municipal va voter en ce sens, ce jeudi soir. A ce jour, seuls trois lieux portent le nom de l'ancien président : le musée du président Jacques Chirac à Sarran (Corrèze), le musée du quai Branly - Jacques Chirac à Paris, et une rue Jack Chirac (sic) en Palestine.

La famille a donné son accord

C'est l'avenue John Fitzgerald Kennedy qui va être débaptisée, celle que les Brivistes appellent plus communément l'ex Nationale 89. Des travaux d'un an viennent d'ailleurs de se terminer sur cet axe. Avant de prendre cette décision, la ville de Brive a évidemment sollicité la famille. Une lettre enregistrée le 6 septembre à la mairie de la cité gaillarde atteste de l'accord de Bernadette Chirac.

"C'est avec joie que nous acceptons"

"Votre initiative nous touche infiniment" lit-on dans ce courrier, "c'est un grand honneur pour nous et nous trouvons là l'expression de votre fidélité et sincère amitié. Nous vous en remercions de tout coeur et c'est avec joie que nous acceptons votre proposition."

Photo de la lettre envoyée par Bernadette Chirac à la ville de Brive où la femme de l'ex président donne son accord pour l'avenue Jacques et Bernadette Chirac - Radio France
Photo de la lettre envoyée par Bernadette Chirac à la ville de Brive où la femme de l'ex président donne son accord pour l'avenue Jacques et Bernadette Chirac © Radio France - Nicolas Blanzat

Axe et lieu symboliques

L'axe n'est pas choisi au hasard. Avec 25.000 véhicules l'empruntant quotidiennement, il fait figure de route la plus passante de la Corrèze et se trouve sur le canton de Brive 2 où Bernadette Chirac est suppléante à la conseillère départementale. Cette route emmène aussi vers Malemort et Sainte-Féréole, d'où est originaire la famille de Jacques Chirac. "C'est une façon de leur dire merci", lance le maire de Brive, "ils ont tellement fait pour la Corrèze et notamment pour Brive" poursuit Frédéric Soulier, qui en est à l'initiative. "Habituellement, les gens ne sont plus là quand on donne leur nom à une route. Moi, je pars du principe que les gens encore là font partie de celles et ceux à qui la collectivité puisse rendre hommage en temps de vie" conclut l'édile de la cité gaillarde.