Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Première journée dans le Cher pour le Premier ministre

mercredi 2 mai 2018 à 14:53 Par Géraldine Marcon, Régis Hervé et Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry et France Bleu

Le Premier ministre est dans le Cher jusqu'à vendredi accompagné d'une partie de son cabinet. Ce mercredi matin, il s'est rendu sur le marché aux bestiaux de Sancoins avant un déjeuner sur le thème du tourisme à l'abbaye de Noirlac et la visite d'une maison de santé.

Edouard Philippe à l'abbaye de Noirlac.
Edouard Philippe à l'abbaye de Noirlac. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Cher, France

Depuis ce mercredi matin et pendant trois jours, le gouvernement se délocalise dans le Cher. Edouard Philippe est accompagné d'une partie de ses conseillers et de membres de gouvernement pour un séminaire sur le terrain. La première étape en début de matinée, c'était le marché aux bestiaux de Sancoins où le Premier ministre a salué les éleveurs. 

Il a notamment été question des traités commerciaux internationaux, du prix de vente des bêtes ou encore de la concurrence des coopératives. Un éleveur l’a également interpellé sur la question du bien-être animal et l’image dont souffre la profession avec les actions de l’association L214. Edouard Philippe s'est ensuite rendu à l'abbaye de Noirlac pour un déjeuner sur le thème du tourisme. 

Le Premier ministre est dans le Cher pour trois jours.   - Radio France
Le Premier ministre est dans le Cher pour trois jours. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Ce mercredi après-midi, Edouard Philippe se rend dans une maison de santé pluridisciplinaire à Sancoins alors que le Berry fait partie des départements les  touchés par la désertification médicale. Le séminaire gouvernemental se poursuit jusqu'à ce vendredi.  Il a salué l'exemplarité de cette maison médicale " par sa pluridisciplinarité, par le fait qu'elle forme de jeunes praticiens, par le fait aussi qu'elle permet d'accueillir les petites urgences. Cette maison de santé correspond exactement à ce que nous voulons faire dans le cadre du plan d'accès aux soins sur lequel nous travaillons avec Agnes Buzyn, la ministre de la santé"