Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Près de 200 personnes contre le 49.3 devant la gare de Valence

Par

Entre 150 et 200 personnes se sont réunies sur le parvis de la gare de Valence ce lundi soir. Elles protestaient contre l'utilisation du 49.3 pour mettre fin aux débats sur la réforme des retraites.

Parmi les manifestants, des militants FSU, CGT, Sud, CNT et des gilets jaunes Parmi les manifestants, des militants FSU, CGT, Sud, CNT et des gilets jaunes
Parmi les manifestants, des militants FSU, CGT, Sud, CNT et des gilets jaunes © Radio France - François Breton

Ils étaient entre 150 et 200 à s'être rassemblés ce lundi soir sur le parvis de la gare de Valence. Ces manifestants protestaient contre le 49.3, mesure décidée par Edouard Philippe samedi dernier pour faire passer en force le texte de la réforme des retraites.

Publicité
Logo France Bleu

Le rassemblement était aussi l'occasion de parler des différentes actions à venir. Dès mardi, à l'appel de l'intersyndicale, un rassemblement est annoncé à 14 h devant la préfecture à Valence. Des actions auront lieu aussi dans les prochaines semaines. "Nous avons tout le mois de mars pour renverser la vapeur et ne pas laisser s'installer un déni de démocratie, a déclaré un des orateurs devant la foule. C'est contre la majorité de l'opinion, contre la majorité des syndicats, contre le Conseil d'Etat, contre des millions de personnes qui ont manifesté depuis plus de trois mois. On lâche rien et on remobilise nos voisins, nos familles ! On va gagner !"

Des débordements en marge du rassemblement

À l'issue du rassemblement, une partie des manifestants ont déambulé dans le centre-ville de Valence. Ils ont bloqué la circulation pendant quelques minutes au niveau de la Fontaine monumentale avant de regagner le centre piéton. Des tags ont été inscrits sur la permanence du candidat La République en marche à la mairie de Valence. Des poubelles ont été déversées devant la porte. Les manifestants se sont ensuite rendus à une réunion électorale du maire Nicolas Daragon pour la perturber.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu