Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle - 1er tour : en Vaucluse, le score de Benoît Hamon est pire que dans le reste de la France

-
Par , , France Bleu Vaucluse
Avignon, France

Benoît Hamon est le 6e candidat en Vaucluse, derrière Nicolas Dupont-Aignan.

Quelques militants à la fédération PS de Vaucluse
Quelques militants à la fédération PS de Vaucluse © Radio France - Adrien Serrière

Benoît Hamon n'a récolté que 4,31% des voix en Vaucluse, derrière Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Fillon, Emmanuel Macron et Nicolas Dupont-Aignan. C'est deux points de moins qu'au niveau national (6,35%).

A Avignon, quelques militants se sont réunis pour constater la défaite.

Yannig Joubrel, premier secrétaire du PS en Vaucluse ne peut que constater une gauche éclatée : "C'est compliqué depuis le début du quinquennat. A partir du moment une partie de la majorité se différencie du gouvernement, où certains députés PS obligent le premier ministre à utiliser le 49.3"

"Le PS pas en marche derrière le candidat Hamon" déplore Yannig Joubrel

"Il faut reconstruire, dès demain, ce Parti Socialiste" - Alexandre Houpert, PS

Alexandre Houpert, représentant de Benoît Hamon, annonce qu'il votera personnellement Macron au second tour :" Sans doute n'avons-nous pas été assez convaincants sur l'avenir que nous proposions au pays. Sans doute aussi la "famille socialiste" s'est-elle écartelée entre Macron et Mélenchon, dans ce qui voulait être un vote utile à défaut d'un vote de conviction. Il faut en prendre acte, et reconstruire, dès demain, ce Parti Socialiste, cette gauche du Front Populaire, cette gauche de l'abolition de la peine de mort ou du RMI, cette gauche des 35h ou de la Couverture Mutuelle Universelle, cette gauche du mariage pour tous... cette gauche fière de ses valeurs, fière de les mettre en oeuvre."

"Une famille socialiste écartelée" - Alexandre Houpert

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Benoît Hamon n'a pas su rassembler, estime Claude Haut, sénateur PS de Vaucluse : "Souvent c'est quand la personne désignée se trouve au centre de l'échiquier du parti socialiste que les choses se passent le mieux."

Claude Haut

Choix de la station

À venir dansDanssecondess