Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle - 1er tour : Jean-Luc Mélenchon en tête en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

A l'issue du premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête en Dordogne. Il est suivi d'une courte tête par Emmanuel Macron.

Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête en Dordogne.
Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête en Dordogne. © Radio France - Radio France

Le premier tour de l'élection présidentielle a placé Emmanuel Macron et Marine Le Pen en tête. Les électeurs périgourdins ont eux choisi, comme l'Ariège, de voter en majorité pour Jean-Luc Mélenchon (22,97%).

Une abstention en hausse

Le candidat de la France Insoumise devance d'une courte tête l'ancien ministre de l'économie qui obtient 22,49% des suffrages. Marine Le Pen est troisième avec 20,93% des votes. François Fillon n'arrive que quatrième. Le candidat des Républicains a convaincu 17,09% des électeurs et Benoit Hamon pour le PS n'obtient que 6,35% des voix. Nicolas Dupont-Aignan recueille 4,59% des voix contre 2,43% pour Jean Lassalle et 1,44%, pour Philippe Poutou. Les autres candidats ne dépassent pas la barre du 1%. Il faut noter que 81,68% des inscrits se sont rendus aux urnes. Un chiffre en léger recul de trois points par rapport à l'élection de 2012.

Emmanuel Macron remporte les grandes villes

Si l'on observe de plus près les quatre circonscriptions. Jean-Luc Mélenchon arrive en tête partout, sauf dans le Bergeracois où le tiercé gagnant est un peu différent. Marine Le Pen obtient le plus de voix devant Emmanuel Macron et le candidat de la France Insoumise. L'ancien ministre qui réalise de belles percées à l'est du département et remporte les villes préfectures : Périgueux, Bergerac, Sarlat et Nontron. Jean-Luc Mélenchon, lui frappe fort au centre du Périgord.

Le PS perd 67.000 voix, le FN en gagne 8.000

Dans ce département traditionnellement socialiste, aucune commune n'a placé Benoit Hamon en tête. Son plus gros score, le candidat du PS le réalise à Coutures où il obtient péniblement 18% des voix. Le PS perd 67.000 voix dans le département par rapport au premier tour de 2012. François Fillon lui a convaincu 42.500 Périgourdins. C'est 17.000 de moins que Nicolas Sarkozy il y a cinq ans. Marine Le Pen a elle engrangé 8.000 voix supplémentaires. De quoi remettre en question les équilibres pour les futures législatives.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess