Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle - 1er tour : Raffarin appelle à voter Macron au 2nd tour

-
Par , , France Bleu Poitou
Poitiers, France

Parmi les réaction aux résultats de ce 1er tour de la présidentielle 2017, celle de Jean Pierre Raffarin, sénateur LR de la Vienne, ancien 1er ministre et soutien de François Fillon pour ce premier tour de la Présidentielle 2017. Invité de France 2, il appelle à "se rassembler derrière E.Macron".

Jean-Pierre Raffarin, sénateur LR de la Vienne, ancien premier ministre et soutien de François Fillon pour ce premier tour
Jean-Pierre Raffarin, sénateur LR de la Vienne, ancien premier ministre et soutien de François Fillon pour ce premier tour © Maxppp - maxppp

A l'issue de ce premier tour, c'est donc .Emmanuel Macron qui arrive en tête à 23, 7 % devant Marine Le Pen (21,7%).

Un appel clair à voter E. Macron

Face au résultat de ce premier tour de la présidentielle 2017, Jean Pierre Raffarin, sénateur LR de la Vienne, ancien premier ministre, et soutien de François Fillon a adressé un message clair sur le plateau de France 2 : "C'est une grande déception. J'appelle au rassemblement derrière Emmanuel Macron pour le 2nd tour".

Le FN au 2nd tour "un échec collectif"

Jean-Pierre Raffarin s'inquiète également du score "élevé" de Marine Le Pen et appelle au rassemblement.

Nous devons travailler ensemble pour éviter la violence(...). Je me souviens de 2002. Le FN dans ce pays, c'est un échec collectif, il faut le redresser et pour cela. Au delà de tous les clivages, nous devons nous rassembler pour éviter la violence", a-t-il estimé en appelant à un "rassemblement républicain"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess