Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Présidentielle 2017 : Alain Juppé est candidat à la primaire UMP

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Alain Juppé, le maire de Bordeaux, a officialisé ce mercredi matin sa candidature à la primaire UMP pour 2017. Il revient longuement sur cet engagement dans une tribune sur son blog.

Alain Juppé, le 18 juin, en meeting à l'Isle-Adam (Val d'Oise)
Alain Juppé, le 18 juin, en meeting à l'Isle-Adam (Val d'Oise) © Maxppp

"Bientôt 2017...", c'est par ces mots qu'Alain Juppé déclare sa candidature à la primaire de l'UMP en vue de la présidentielle 2017. Le maire de Bordeaux revient sur cette décision dans une longue tribune sur son blog.

"J’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir."

Alain Juppé évoque longuement sur cinq pages les raisons de son engagement dans la bataille des primaires UMP. Il parle de cette rentrée particulièrement agitée et d'un monde secoué par la crise. Alain Juppé explique que le Président et son Premier ministre ont perdu la confiance des Français, que les divisions de la majorité ajoutent à la confusion.

La maire de Bordeaux explique aussi que l'opposition sort à peine d'une période de fortes turbulences. Et qu'il s'attache, lui, Alain Juppé avec Jean-Pierre Raffarin, François Fillon, et Luc Châtel à remettre de l'ordre dans la maison UMP avant l'échéance de la présidentielle de 2017 pour sortir la France du marasme économique.

"On aura compris que j’ai envie de participer à cette belle construction."

Mais surtout Alain Juppe explique qu'il veut aller plus loin et participer à ce qu'il appelle"une belle construction" . Il annonce donc qu'il a décidé d'être candidat aux primaires qu'il souhaite voir organiser dès le printemps 2016.

 

Pas une surprise

Cette annonce arrive sans doute plus tôt que prévu mais elle ne constitue pas une surprise. Alain Juppé surfe depuis des mois sur des sondages qui le désignent comme l'homme politique préféré des français. Il est retourné dans l'arène en reprenant les comandes de l'UMP sans que cela n'entame son crédit dans ces sondages. Quant à Bordeaux, depuis sa victoire à la mairie et à la communauté urbaine, il a mis en place une organisation à même de lui dégager du temps pour assouvir ses ambitions nationales.

À la mairie de Bordeaux, Ludovic Martinez, son directeur de cabinet, affirme que par cette annonce, "il a fini ses devoirs de vacances" et qu'il "a décidé de sortir du bois" .

"La situation se dégrade de jour en jour. Il a eu un réflexe d'homme d'État." — Ludovic Martinez, directeur de cabinet d'Alain Juppé

Le maire de Bordeaux, qui a passé la première quinzaine d'août en famille entre la Normandie, les Landes et le Pays Basque, et reparti ce mercredi pour une dernière semaine de vacances. Il s'est envolé ce matin vers les États-Unis puis le Québec où il va rendre visite à des amis. Il rentrera mercredi prochain (27 août) à Paris puis le lendemain à Bordeaux.

François Bayrou favorable à cette candidature

L'annonce d'Alain Juppé est bien sûr largement commentée. Parmi les réactions, celle de François Bayrou, le maire de Pau, très favorable à la candidature de son voisin bordelais : "C'est quelqu'un que je trouve solide, courageux, respectable."

La popularité des personnalités de droite selon les sympathisants UMP, juillet 2014. - Aucun(e)
La popularité des personnalités de droite selon les sympathisants UMP, juillet 2014.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu