Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot annonce sa candidature via la primaire écologiste

-
Par , France Bleu

L'eurodéputé Yannick Jadot a annoncé ce mercredi soir sa candidature à l'élection présidentielle 2022 via la primaire écologiste. Il s'agit du troisième candidat déclaré pour cette primaire.

Yannick Jadot a officialisé ce mercredi sa candidature à la présidentielle 2022 via la primaire écologiste
Yannick Jadot a officialisé ce mercredi sa candidature à la présidentielle 2022 via la primaire écologiste © AFP - Baptiste Roman / Hans Lucas

Deux jours après Eric Piolle, c'est au tour de Yannick Jadot de se lancer dans la course à la présidentielle. L'eurodéputé Europe-Ecologie-Les Verts a annoncé sa candidature à la primaire écologiste ce mercredi dans un entretien accordé à TF1 et à l'Obs. Il s'agit de la troisième candidature déclarée chez les Verts après celle de Sandrine Rousseau et du maire de Grenoble Eric Piolle. 

"Je veux mettre l'écologie au coeur du pouvoir" et "construire une équipe de France de l'écologie", a-t-il déclaré. En 2016, Yannick Jadot avait déjà remporté la primaire écologiste face à Michèle Rivasi, Cécile Duflot et Karima Delli. Il s'était néanmoins désisté au profit de Benoît Hamon, candidat vainqueur de la primaire socialiste. 

Défenseur d'une écologie au-delà du clivage droite/gauche

"Je suis candidat à l'élection présidentielle parce que j'aime la France, sa diversité" et "que je veux la servir parce que face au dérèglement climatique, (...) face aux injustices sociales, on ne peut plus tergiverser", a déclaré cet ancien responsable de Greenpeace France. Interrogé sur sa participation à la primaire des Verts, Yannick Jadot, 53 ans, a répondu : "bien sûr, j'ai toujours été fidèle et loyal à ma famille politique, c'est un mode de désignation transparent".  

Défenseur d'une écologie au-delà du clivage droite/gauche, le plus médiatique des candidats Verts, tête de liste d'EELV aux élections européennes de 2019, s'est attiré les critiques virulentes de la France insoumise (LFI) et a parfois jeté le trouble jusque dans son propre camp ces dernières années. Au printemps il a oeuvré pour une possible candidature unique à gauche pour 2022 mais a fait face aux réticences notamment des Insoumis. 

"Quand on voit à quel point le dérèglement climatique est le grand défi de notre société (...) c'est autour de ce projet que je veux rassembler toutes celles et ceux de gauche qui voient bien que la question de l'écologie est centrale. On va voir qui a envie de venir", a-t-il déclaré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess