Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle : six partis à l’amende à Toulouse pour leurs affiches "sauvages"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
Toulouse, France

La métropole de Toulouse avait prévenu : les PV sont dressés. Douze euros par affiche de campagne qui n’a pas été collée à l’endroit prévu. Et la note est salée... Jusqu’à 9.696 € ! Découvrez quels sont les premiers partis visés.

La France Insoumise doit 4.392 € selon la métropole de Toulouse pour 366 affiches collées de façon "sauvage"
La France Insoumise doit 4.392 € selon la métropole de Toulouse pour 366 affiches collées de façon "sauvage" © Radio France - Stéphanie Mora

Six partis sur les 11 qui présentaient un candidat au 1er tour de la présidentielle vont recevoir d'ici quelques jours un PV pour affichage non réglementaire. La métropole a facturé 12€ par affiche collée en dehors des espaces d'expression ou des panneaux électoraux. Techniquement c'est le trésor public qui envoie l'amende pour le compte de l'agglomération aux sièges nationaux des partis.

Des amendes qui vont de 180€ pour Debout La France ou François Asselineau à 9.696 € pour le Nouveau Parti Anticapitaliste. Soit 808 affiches « sauvages » pour le candidat Philippe Poutou. Laurent Marty, de la direction fédérale du NPA 31, attend d'abord des preuves : « on n’a été prévenu de rien. C’est un coup de com’ presque » et rappelle qu’il n’y a que 50 espaces d’expression libre (panneau d’affichage hors panneaux électoraux) dans Toulouse « soit un mur pour 9.000 habitants et zéro panneau d’affichage d’opinion pour une agglomération d’un million d’habitant ».

Laurent Marty du NPA 31 se demande également si le maire de Toulouse n’enfreint pas la loi quand il déroule une banderole pour la LGV sur le Capitole, monument classé.

Romuald Pagnucco, l'élu en charge de la voirie, rappelle qu'il est de sa compétence de veiller au respect de l'environnement : "pour les gens qui vivent près de ces affichages sauvages, cela peut être vécu comme de la pollution visuelle". Romuald Pagnucco se conforme « au code électoral » et se défend d'un coup médiatique. 120 000€ environ sont dépensés chaque année pour ce nettoyage.

Romuald Pagnucco en charge de la voirie : "nous agissons de la même façon pour un syndicat, une association ou un spectacle tout au long de l’année"

Les partis n'ont pas l'intention de payer

Verbalisés aussi, Lutte Ouvrière 252€, le Parti Socialiste 1116€, et la France Insoumise 4392€. Le décompte pour les autres partis comme Les Républicains et le Front National n'est pas encore arrêté par les agents territoriaux selon la métropole. Il n'empêche que cette facture n'est pas du goût des états-majors locaux. Laurent Casbas, le secrétaire départemental du mouvement de Nicolas Dupont-Aignan Debout la France, trouve l'initiative un peu fort de café pour les mêmes raisons que le NPA : l’insuffisance de panneaux et il pointe aussi l’arrachage systématique des affiches sur les panneaux électoraux près des bureaux de votes.

Laurent Casbas secrétaire départemental DLR 31 : "on manque cruellement de murs d'affichage"

Toujours selon Romuald Pagnucco, les verbalisations se poursuivront pour le second tour de la présidentielle et les législatives.

"En 2017 les candidats s'expriment plus sur les nouveaux médias que sur les affiches" Romuald Pagnucco

Qu’ils le disent clairement ou à demi-mot, les partis n’ont pas l’intention de payer l’amende. « On peut toujours contester mais c’est auprès du tribunal » conclut l’élu en charge de la voirie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess